mercredi 20 septembre 2017

'The Devil All The Time' by Antonio Campos "It all sounds like the film is an adaptation of the book by Donald Roy Pollock"

'The Devil All The Time' d'Antonio Campos "Il semblerait que le film soit l'adaptation du livre de Donald Roy Pollock"





Rob nous avait révélé de nouveaux détailx concernant son projet de film avec le réalisateur Antonio Campos, qui se nomme 'The Devil All The Time', dans son interview avec Esquire ici. Selon The Playlist, c'est sans doute l'adaptation d'un roman du même nom de l'auteur Donald Roy Pollock. La production du film devrait débuter d'ici la fin de l'année.

Rob revealed new details about his film project with director Antonio Campos, who is called 'The Devil All The Time', in his interview with Esquire here. According to The Playlist, it's probably an adaptation of a book of the same name by the author Donald Roy Pollock.  Production will reportedly start by the end of the year.





Via The Playlist:

Après ce qui est sans doute deux des meilleures performances de sa carrière dans THE LOST CITY OF Z de James Gray et GOOD TIME de Safdies, Robert Pattinson ne change pas de direction. L'acteur continue de choisir des rôles audacieux avec des réalisateurs auteurs, et son prochain film semblerait être à nouveau un projet captivant.

Plus tôt dans l'année, il a été révélé que Pattinson allait travailler sur un projet sans nom avec Antonio Campos, le cinéaste de"Christine", "Simon Killer" et "Afterschool". Esquire a maintenant révélé que le titre du film est "The Devil All The Time ", et il semble que l'acteur va se plonger dans un rôle assez intense.

"Il y a cette ligne directrice - et parfois c'est tout ce dont vous avez besoin. Et c'est comme, 'Ooh ... c'est effrayant à dire'. Parce qu'il va passer à la postérité et je serai celui qui l'a annoncé. Il n'y a pas plus sombre. C'est un film sacrément sombre. Ce personnage est un prédicateur évangélique du Sud dans les années cinquante, mais il adore être mauvais et il est en quelques sortes drôle et charismatique aussi. Je sais, c'est irrésistible", a expliqué Pattinson.

Il ajoute que le personnage peut être sexuellement répugnant et violent aussi, mais cela ajoute encore plus à l'attrait du rôle. "... vous savez quand les acteurs disent:" Je refuse de jouer le rôle de quelqu'un qui a fait quelque chose de mal." Je me dis, comment, mais pourquoi? C'est complétement dingue. On ne peut rien faire de mal dans la vie réelle. Je pense que si quelqu'un a besoin de jouer un héros tout le temps, c'est probablement parce qu'ils font vraiment des choses répugnantes dans leur vie réelle. "

Tout cela fait vraiment penser que le film pourrait être une adaptation du livre de Donald Roy Pollock, qui se déroule dans les années 1950, et qui compte aussi un prédicateur parmi une foule d'autres personnages excentriques, dans ce qui ressemble à un conte sombre et complétement tordu. Voici le synopsis du livre: 

De l'Ohio à la Virginie-Occidentale, de 1945 à 1965, des destins de personnages captivants et bizarres se mêlent et s'entrechoquent : Il y a Willard Russell, qui a combattu dans le Pacifique, est toujours tourmenté par ce qu'il a vécu là-bas. Il est prêt à tout pour sauver sa femme Charlotte, gravement malade, même s'il doit pour cela ne rien épargner à son fils Arvin. Il y a Carl et Sandy Henderson forment un couple étrange qui écume les routes et prend de jeunes auto-stoppeurs qui connaîtront un sort funeste. Il y a Roy, un prédicateur convaincu qu'il a le pouvoir de réveiller les morts, et son acolyte Theodore, un musicien en fauteuil roulant, vont de ville en ville, fuyant la loi et leur passé. Et pris au milieu de tout cela, Arvin Eugene Russell, Willard et le fils orphelin de Charlotte, qui grandit pour être un bon mais aussi un homme violent à part entière. 

La production devrait commencer d'ici la fin de l'année, et entre ce projet et 'High Life' de Claire Denis, il semble que nous ayons beaucoup à attendre de Pattinson.


Traduction Pattinson Art Work

 
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


From The Playlist:
Coming off what are arguably two of the best performances of his career in James Gray‘s THE LOST CITY OF Z and the Safdies‘ GOOD TIME, Robert Pattinson isn’t changing course. The actor is continuing to chase challenging roles with auteur directors, and his next sounds like it’s going to be another barn burner.

Earlier this year it was revealed that Pattinson was teaming up on an unnamed project with Antonio Campos, the filmmaker behind “Christine,” “Simon Killer,” and “Afterschool.” Now, Esquire has revealed the title of the film is “The Devil All The Time,” and it sounds like the actor is diving into a pretty steamy role.
“There’s this line in it — and sometimes that’s all you need. And it’s like, ‘Ooh… that’s scary to say’. Because it’ll go down in posterity and I’ll be the one saying it. You literally cannot get darker. It’s fucking dark. This character is an evangelical preacher in the South in the Fifties, but he’s gleefully bad and kind of funny and charismatic too. I know, it’s irresistible,” Pattinson explained.

He adds the character might be sexually repulsive and violent too, but that just adds to the appeal of the role. “…you know when actors say, ‘I refuse to play someone who does something bad.’ I’m, like, why? That’s fucking crazy. You can’t do anything bad in your real life. I think if someone needs to play a hero all the time, it’s probably because they’re doing really gross stuff in their real life.”
It all sounds like the film is an adaptation of the book by Donald Roy Pollock, which is set through the 1950s, and also features a preacher alongside a row of oddball characters, in what sounds like a dark and twisted tale. Here’s the book synopsis:

Set in rural southern Ohio and West Virginia, The Devil All the Time follows a cast of compelling and bizarre characters from the end of World War II to the 1960s. There’s Willard Russell, tormented veteran of the carnage in the South Pacific, who can’t save his beautiful wife, Charlotte, from an agonizing death by cancer no matter how much sacrifi­cial blood he pours on his “prayer log.” There’s Carl and Sandy Henderson, a husband-and-wife team of serial kill­ers, who troll America’s highways searching for suitable models to photograph and exterminate. There’s the spider-handling preacher Roy and his crippled virtuoso-guitar-playing sidekick, Theodore, running from the law. And caught in the middle of all this is Arvin Eugene Russell, Willard and Charlotte’s orphaned son, who grows up to be a good but also violent man in his own right. 

Production will reportedly start by the end of the year, and between this and Clare Denis‘ “High Life,” it looks like we have plenty to look forward to from Pattinson.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...