mardi 29 août 2017

'Good Time': New Interview of Robert Pattinson with Le Matin du Soir (Switzerland) + Translation

'Good Time': Nouvelle Interview de Robert Pattinson avec Le Matin du Soir (Suisse)




Nouvelle interview avec le site Suisse Le Matin du Soir. Rob y discute de 'Good Time' et de ses envies et de ses peurs. Dommage que le journaliste soit aussi insistant à le faire parler de sa vie privée.

New interview with the Switzerland website Le Matin du Soir. Rob discusses 'Good Time', his desires and fears. Too bad the journalist is so insistent in making him talk about his private life.


Via Le Matin du Soir:

L’acteur Robert Pattinson ne court pas après les blockbusters. Ce qui le stimule, c’est un excellent script. Interview à la veille de la sortie de «Good Time».

L’acteur est sur la terrasse de son hôtel, sur le point de s’allumer une cigarette quand nous arrivons. Il la repose et s’excuse presque: «Ça fait des années que je passe de période où je fume des cigarettes électroniques, puis plus rien puis de nouveau de vraies cigarettes, confesse-t-il. Je dois avoir arrêté de fumer au moins vingt fois…» C’est finalement sans avoir fumé que l’acteur, en couple depuis trois ans avec la chanteuse FKA Twigs, malgré les récentes rumeurs, s’installe pour notre face-à-face. Son film «Good Time» sort le 13 septembre en Suisse..
Vous avez dit vouloir tourner avec les plus grands réalisateurs européens. À quand Pattinson en tournage en Suisse romande?
Je suis ouvert à toutes les propositions. Si un réalisateur suisse lit Le Matin du Soir et veut me proposer un scénario original, dites-lui bien qu’il n’hésite pas! Je me moque du budget, rien à faire de la taille de ma loge et de voyager en première classe. Si je voulais seulement le luxe et le fric, je tournerais à Hollywood toute l’année dans des franchises de super-héros. Ce qui me stimule, c’est un excellent script avec un metteur en scène visionnaire qui va me pousser au-delà de mes limites. Je viens tourner à Lausanne demain si vous me trouvez ça!
Vous êtes sérieux?
Chaque fois que je commence un film, je pense qu’il s’agira du dernier. Je n’ai jamais l’impression d’être une star ou que ma carrière durera éternellement. Alors, je recherche toujours de nouveaux projets.





Vous jouez Connie, un petit criminel qui veut sortir de prison son frère qui est déficient mental. Y a t-il un sentiment de liberté à jouer un gars violent et capable de tout?
Bien sûr! J’ai fait des trucs pour «Good Time» que je n’oserais jamais faire dans ma vie, et il y a un sentiment d’excitation totale à voler une banque. Nous avons tourné ce cambriolage en pleine rue dans New York et aucun des passants ne savait qu’il s’agissait d’un film. Les gens rasaient les murs et passaient rapidement leur chemin.
À quel moment tragique pensez-vous lorsque vous devez jouer un drame devant des caméras?
Je ne fonctionne pas ainsi, car je ne pense pas que l’homme que j’incarne est profondément mauvais lorsque je joue. Dans «Good Time», Connie est un gars qui ne planifie pas un meurtre ou un cambriolage… Il est incapable de prévoir quoi que ce soit. D’ailleurs, tout ce qu’il entreprend tourne au fiasco. Donc, mon attitude est de donner vie à cet homme et, pour cela, je dois penser qu’il réagit de manière logique. Mais cela ne veut pas dire que je ferais les mêmes horreurs pour sortir quelqu’un de prison.
Daniel Day Lewis est connu pour vivre 24 heures sur 24 dans la peau de son personnage quand il tourne. Et vous?
Pour ce film, c’est exactement ce que j’ai fait. Nous tournions de nuit et je passais la quasi-totalité de mes journées à dormir. Donc, en dehors de l’équipe, je ne voyais pas mes amis ni ma famille. Je me suis installé dans un petit appartement de New York deux mois avant le début de la production pour vivre et devenir ce personnage. Ma hantise était d’être reconnu et d’avoir les paparazzi ou des fans partout où j’étais.
Pourquoi cette peur?
Après le premier film «Twilight», j’ai tourné une romance à New York, «Remember Me» et c’était le pire enfer de ma jeune carrière, car il y avait des masses de fans ainsi, que des photographes partout où j’allais. Je n’arrivais pas à penser comme mon personnage tellement j’étais perturbé par le manège médiatique autour de moi. Je me suis juré de tout faire pour éviter que cela se renouvelle. Tourner entre minuit et 6 heures du matin, ça aide à éviter les rassemblements de foule.
En fait, est-ce que le vrai Robert Pattinson est un gars sombre et déprimé ?
Non, mais c’est intéressant de jouer cela à l’écran. Si l’on me compare aux rôles de mes films, je suis sûrement terriblement ennuyeux, mais c’est aussi cela qui m’attire: aller à l’extrême de mes capacités.
Est-ce que votre compagne FKA Twigs pense que vous êtes un gars ennuyeux?
Mon Dieu, j’espère bien que non (rires).
Vous faites tout pour ne pas vous afficher avec la musicienne qui partage votre vie. Pourquoi?
Parce que ce que je fais dans mon intimité ne regarde personne d’autre que moi; enfin, nous!

Est-ce que votre mariage est toujours d’actualité?
Je ne saurais pas comment répondre à votre question de manière honnête, alors je préfère ne rien dire.

Est-ce que FKA vous soutient dans vos choix de carrière?
Le soutien est mutuel, mais je prends mes décisions seul. Je suis à une étape de ma vie où j’ai un grand besoin d’apprendre. Je me sens comme un apprenti qui avance étape par étape au contact de grands artistes. Si vous regardez mes choix de film depuis «Twilight», je n’ai accepté que des projets indépendants parce qu’un réalisateur ou un scénariste me fascinait. Je ne demande à personne d’approuver mes choix.

N’avez-vous pas peur que vos fans n’aillent pas voir vos films?
Si vous comparez mes films récents avec «Twilight», je n’ai fait que des bides (ndlr: Robert éclate de rire). Je ne pense pas au box-office, mais à l’expérience que je vais tirer d’un tournage. Si j’ai la chance que le film fonctionne et qu’il rencontre l’approbation des spectateurs, c’est formidable. Mais je n’ai pas fait «Good Time» en me disant que l’on allait être numéro 1 des salles durant des mois. Cela dit, je suis sûr qu’un grand nombre de lecteurs du Matin du Soir vont adorer «Good Time» pour l’expérience cinématographique qui n’a rien à voir avec un blockbuster, c’est sûr!

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


From Le Matin du Soir:
Actor Robert Pattinson doesn't run after blockbusters. What stimulates him is an excellent script.
The actor is on the terrace of his hotel, about to light a cigarette when we arrive. He puts it back and almost apologizes: "I've been spending years smoking electronic cigarettes, then nothing and then real cigarettes again," he confesses. I must have quit smoking at least twenty times ... "It is finally without having smoked that the actor, in couple since three years with the singer FKA Twigs, despite the recent rumors, settles for our face-to-face . His film "Good Time" is released on September 13 in Switzerland.


You said you wanted to shoot with the greatest European directors. When Pattinson is going to do a movie in French-speaking Switzerland?


I am open to all propositions. If a Swiss director reads Le Matin du Soir and wants to give me an original screenplay, tell him that he must not hesitate! I don't care about the budget, neither about the size of my dressing room or about traveling first class. If I only wanted luxury and money, I would work at Hollywood all year round in superhero franchises. What stimulates me is an excellent script with a visionary director who will push me beyond my limits. I'm going to Lausanne tomorrow if you find me one script!


Are you serious?

 Every time I start working on a film, I can't help thinking that it will be the last. I never feel like a star or that my career will last forever. So I'm always looking for new projects.


You play Connie, a low-ranking criminal who wants to get his brother, who is mentally deficient, out of prison. Is there a feeling of freedom to play a violent guy, capable of everything?

Of course! I've done stuff for "Good Time" that I would never dare to do in my life, and there's a feeling of total excitement in robbing a bank. We shot this hold-up in the street of New York and none of the passersby knew it was a movie. People
kept a low profile and quickly passed their way.


What kind of tragic moment are you thinking about when you have to play a drama in front of cameras?
 
I don't work that way, because I don't think the man I portray is profoundly bad when I play. In "Good Time," Connie is a guy who doesn't plan a murder or burglary ... He can't predict anything. By the way, everything he undertakes turns into a fiasco. So, my attitude is to give life to this man and, for that, I have to think that he reacts logically. But that doesn't mean I would do the same kind of terrible things to get someone out of jail.


Daniel Day Lewis is known for living 24 hours a day in his character when he is filming. Do you?

For this film, that's exactly what I did. We were shooting at night and I spent almost all the days sleeping. So outside of the team, I didn't see my friends or my family. I settled in a small apartment in New York two months before the start of production to live and become this character. My obsession was to be recognized and to have paparazzi or fans following me wherever I was.


Why this fear?
 
After the first "Twilight", I shot a romance in  New York , "Remember Me" and it was the worst hell of my young career, because there were tons of fans as well as photographers everywhere where i was going. I couldn't think like my character because I was disturbed by all the medias around me. I vowed to do everything possible to prevent this from happening again. Shooting between midnight and 6 am helps to avoid crowds.


For real, is the real Robert Pattinson a dark and depressed guy?
 
No, but it's interesting to play this on the screen. If I compare myself to the roles in my films, I am certainly terribly boring, but it is also what attracts me: to go to the extreme of my capacities.

 
Does your partner FKA Twigs think you're a boring guy?

 
My God, I hope not (laughs).

 
You do everything you can to not be seen with the musician who shares your life. Why?


Because what I do in my private life doesn't concern anyone other than me; well, us!


Is your marriage still topical (still relevant)?

 
I don't know how to answer your question honestly, so I prefer not to say anything.


Does FKA support you in your career choices?
 
The support is mutual, but I make my decisions alone. I am at a stage in my life where I really need to learn. I feel like an apprentice who progress step by step
through contact with great artists. If you look at my movie choices since "Twilight," I only accepted independent projects because a director or a screenwriter fascinated me. I don't ask anyone to approve my choices.


Aren't you afraid that your fans won't go see your movies?

If you compare my recent movies with "Twilight", I have only made flops (note: Robert bursts out laughing). I don't think about the box office, but about the experience that I will keep from a shooting. If I'm lucky enough that the film is working and that it has the audience's approval, it's great. But I didn't do "Good Time" telling myself that we were going to be number 1 in theaters for months. That said, I'm sure a lot of Du Matin du Soir readers will love "Good Time" for the cinematic experience that has nothing to do with a blockbuster, for sure!

Translation by Pattinson Art Work
Thanks Nancy for the tip!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...