lundi 29 mai 2017

Robert Pattinson Talks about Working with the Safdie Borthers, Claire Denis and More with Le Parisien (Translation)

Robert Pattinson Parle du Fait de Travailler avec les Frères Safdie Borthers, Claire Denis et Plus avec Le Parisien




Via Le Parisien:

Robert Pattinson livre une performance inoubliable dans «Good Time», candidat sérieux au prix d'interprétation masculine.

Il est méconnaissable dans « Good Time », film en compétition officielle. Dans ce drame électrique réalisé par les frères Safdie, Robert Pattinson incarne un braqueur en cavale dans les bas-fonds de New York. Rencontre avec le beau gosse révélé par la saga « Twilight » aujourd'hui âgé de 31 ans.

N'est-ce pas votre meilleur rôle ?
Robert Pattinson. Ce qui est sûr, c'est que ça a été l'une de mes expériences préférées. Ça a été une aventure tellement dingue. Au départ, il n'y avait même pas de scénario et puis, là, on se retrouve en compétition à Cannes...

C'est votre quatrième Festival. Vous vous y sentez chez vous ?
J'adore venir ici. Pour moi, c'est le summum d'y présenter un film.

Vous avez contacté les frères Safdie après avoir vu une photo de leur film « Mad Love in New York » (NDLR : qui montre le visage d'une jeune femme)...
Oui. Je trouvais l'image tellement belle et émouvante que j'ai dit : « Je veux tourner avec ces gens. » Et puis, je les ai rencontrés. Ce sont des gens tellement intelligents et bons. Je leur ai dit que j'étais prêt à faire tout ce qu'ils voulaient.

C'est là que les Safdie ont écrit ce rôle pour vous. Qu'avez-vous de commun avec votre personnage ?
Son anxiété (rires). Et comme Connie, avant, à New York, je passais la plupart de mon temps dans la rue à essayer de me cacher. Instinctivement, je n'arrêtais pas de regarder autour de moi pour éviter les paparazzis.

 La suite après la coupure / Translation version after the cut





Ce n'est plus le cas ?
A Londres, où je vis la plupart du temps, les gens vont plutôt voir les héros de téléréalité et les footballeurs. Et à Los Angeles, où je suis souvent, les paparazzis gagnent moins d'argent parce que les magazines publient des photos d'Instagram, donc ça va mieux.

Vous avez totalement changé de look pour ce personnage...
Oui. D'habitude, je ressemble à un gamin de 22 ans. Là, on m'a fait de fausses cicatrices d'acné, j'ai les cheveux sombres... Je ressemble enfin à un adulte.

Comment s'est passé le tournage ?
C'était extrêmement mauvais pour ma santé ! Je dormais très peu. On tournait presque toujours la nuit, seize ou dix-sept heures d'affilée. On était dans une bulle. C'était très intense et stressant.

Depuis la fin de « Twilight », vous choisissez des films indépendants à petit budget. Pourquoi ?
Quand je choisis un film, je ne me demande pas si ça va être un succès ou pas. Si le budget est réduit, je me dis : « J'en ferai un autre après. » Ce que je veux, c'est surprendre. Or, les films commerciaux sont conçus pour ne pas déstabiliser le public. Je les trouve ennuyeux à voir et à tourner.

Vous devez bientôt tourner avec la réalisatrice française Claire Denis...
Oui, cet été normalement. J'avais vu son film « White Material » à la télévision il y a huit ans et j'avais trouvé les performances exceptionnelles. J'ai eu envie de travailler avec elle. Quand je l'ai rencontrée, elle avait un rôle pour un mec gros de 50 ans... Mais pendant le rendez-vous, j'ai senti qu'elle changeait d'avis.

Kristen Stewart (NDLR : son ancienne partenaire dans « Twilight » et ex-fiancée) était à Cannes pour présenter son court-métrage. Vous l'avez croisée ?
Non.

Vous êtes toujours en contact ?
Pas vraiment (rires).


L'avis du Parisien sur 'Good Time':
« Good Time » : un thriller nocturne et hypnotique *****

Pour offrir une vie meilleure à Nick, son frère handicapé mental, Connie l'entraîne dans un braquage de banque. Mais celui-ci tourne mal et Nick est arrêté. Commence alors une longue nuit sous adrénaline dans les quartiers glauques de New York, au cours de laquelle Connie embarque dans sa cavale une gamine perdue et un dealeur de drogues... Ce film noir -- dont l'image est éclairée par des néons et lumières fluo -- nous retourne comme une lessiveuse. Sur une musique électro trash et hypnotisante, on suit Connie (Robert Pattinson) et son regard halluciné dans une course frénétique, ponctuée d'éclats de violence. Certaines scènes — comme la course-poursuite dans un parc d'attractions — sont ultra-cinématographiques. Et Pattinson impressionne avec cette interprétation fiévreuse.
« Good Time », drame américain de Ben et Joshua Safdie. Avec Robert Pattinson, Benny Safdie... 1 h 35, Sortie en salles le 11 octobre.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

From Le Parisien:
Cannes 2017. Robert Pattinson: “I finally look like an adult”

He is unrecognizable in “Good Time,” a film in official competition.  In this electric drama directed by the Safdie brothers, Robert Pattinson plays a robber in the shallows of New York. Meet the beautiful boy revealed by the “Twilight” saga, now 31 years old.

Is not that (Good Time) your best role?
Robert Pattinson: What is certain is that it was one of my favorite experiences.  It was such a crazy adventure.  At the beginning, there wasn’t even a script and then, we find ourselves in competition in Cannes …

This is your fourth Festival.  Do you feel at home?
R: I love coming here.  For me, it is the pinnacle to present a film.

You have contacted the Safdie brothers after seeing a photo of their movie “Mad Love in New York” …
R: Yes.  I found the image so beautiful and moving that I said, “I want to shoot with these people.  And then I met them.  They are so intelligent and good people.  I told them I was ready to do whatever they wanted.

This is where the Safdie wrote this role for you.  What do you have in common with your character?
R: His anxiety (laughs).  And like Connie, before, in New York, I spent most of my time on the street trying to hide myself.  Instinctively, I kept looking around to avoid the paparazzi.

This is no longer the case?
R: In London, where I live most of the time, people would rather see the reality show heroes and footballers.  And in Los Angeles, where I am often, paparazzi make less money because magazines publish photos from Instagram, so it’s better.

You’ve totally changed the look for this character …
R: Yes.  Usually, I look like a 22 year old kid.  There, they made me false acne scars, I have darker hair … I finally look like an adult.

How was the shoot?
R: It was extremely bad for my health!  I slept very little.  The night work was almost always sixteen or seventeen hours in a row.  We were in a bubble.  It was very intense and stressful.

Since the end of "Twilight”, you choose independent films on a small budget.  Why ?
R: When I choose a film, I don’t wonder if it will be a success or not.  If it’s a low budget film, I say to myself: “I will do another after.”  What I want is to surprise.  However, commercial films are designed not to disturb the public.  I find them boring to see and make.

You must soon shoot with the French director Claire Denis …
R: Yes, this summer normally.  I had seen his movie "White Material” on television eight years ago and I found it an outstanding performance.  I wanted to work with her.  When I met her, she had a role for a guy who was 50 years old … But during the appointment, I felt her changing her mind.

Kristen Stewart (Ed: his former co-star in “Twilight” and ex) was in Cannes to present her short film.  Did you meet her?
 R: No.

Are you still in touch?
R: Not really (laughs).

Le Parisian review:
"Good Time": a nocturnal and hypnotic thriller *****

Robert Pattinson, unrecognizable in “Good Time."  … Connie (Robert Pattinson) is hunted, and his look hallucinated in a frenzied race punctuated with bursts of violence.  Some scenes - like the pursuit in an amusement park - are ultra-cinematic.  And Pattinson impresses with this feverish interpretation.

"Good Time,” Theatrical release October 11 in France.


Translation thanks to  Pattinson 360
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...