lundi 17 octobre 2016

'The Lost City of Z': Robert Pattinson Talks about Spiders with Vulture

'The Lost City of Z': Robert Pattinson Parle d'Araignées avec Vulture


Via Vulture:
Pour son dernier film, The Lost City of Z de James Gray, Robert Pattinson s'est aventuré ans les profondeurs de la jungle colombienne. Basé sur le livre best-seller de David Grann, le film suit le colonel Percival Fawcett (Charlie Hunnam), un explorateur Britannique du début du 20ème siècle obsédé par la recherche d'une civilisation légendaire cachée en Amazonie. Lors de l'avant-première mondiale du film samedi dernier, Pattinson, qui joue le compagnon digne de confiance de Fawcett, Henry Costin, a régalé Vulture avec le récit de ses aventures lors du tournage dans la jungle - comme échapper aux énormes araignées mortelles dans sa chambre d'hôtel.

"Il y a un truc étrange qui est arrivé dans l'hôtel", a dit Pattinson à Vulture. "Il était inondé tous les jours à 15 heures, parce que nous étions venus pendant la saison des pluies. Personne n'a réalisé que c'était la saison des pluies, et il y avait des araignées énormes qui flottaient jusque dans nos chambres. La nuit, il y avait plus de 2 centimètres d'eau dans la chambre, et c'était assez terrifiant. Je m'étais fais un petit hamac sur le dessus de mon lit et je restais là, pris de terreur".

Pendant ce temps, Gray a commencé à filmer les insectes. "Il y en avait un qui était appelé l'araignée brésilienne errante", a déclaré Pattinson. "James, qui est normalement assez névrosé concernant la faune et tout ce qui s'en rapproche, a vu cette araignée, qui est incroyablement belle, et il a dit 'Il nous faut la caméra B, filmez la, filmez la. Que quelqu'un la fasse se déplacer.' Et il encourageait cette araignée, qui faisait environ 15 cm de large, avec un bâton, en essayant de lui faire faire quelque chose d'intéressant. Et l'équipe Colombienne qui disait que 'C'est l'araignée la plus puissante du monde.' Il y avait beaucoup de situations comme elle-ci. " 

Pattinson a dit que les situations étaient aussi parfois bizarres - alors qu'il était en train de tourner dans la jungle. "Il y avait des moments où moi et Charlie avancions avec des machettes et nous étions dans des recoins totalement vierges de la jungle, où aucun homme n'était jamais allé", a déclaré Pattinson. "Et on nous disait, 'Ouais, faites nous un beau plan, couper à travers la jungle avec vos machettes. Moi et Charlie pensions 'Euh, ça fait un peu bizarre de faire ça.' " 

Traduction Pattinson Art Work


English version after the cut





From Vulture:

For his latest film, James Grey's The Lost City of Z, Robert Pattinson ventured deep into the Colombian jungle. Based on David Grann’s non-fiction best seller, the film follows Colonel Percival Fawcett (Charlie Hunnam), an early 20th century British explorer obsessed with finding a fabled civilization buried in the Amazon. At the film’s world premiere on Saturday night, Pattinson, who plays Fawcett’s trusted companion Henry Costin, regaled Vulture with his own adventures filming in the jungle — like avoiding the massive, deadly spiders in his hotel room.
“There was this weird thing that happened in the hotel,” Pattinson told Vulture. “It flooded everyday at 3 p.m., because we went in the rainy season. No one realized it was the rainy season, and somehow all these massive spiders would float into our room. At night there would be like an inch of water in the room, it was kind of terrifying. I made a little hammock on top of my bed just hanging there, in terror.”
Meanwhile, Grey started filming the bugs. “There was one that was called a Brazilian wandering spider,” Pattinson said. “James, who is normally very neurotic about anything wildlife related, saw this spider, and it is incredibly beautiful, and he was like, 'We need to get the B camera, get on this, get on this. Somebody get it to move.’ And he was prodding this spider, which is like six-inches wide, with a stick, trying to get it to do something interesting. And the Colombian crew was like, ‘That is the most potent spider in the world.’ There were a lot of situations like that." 
Pattinson said things also got ropey — British for sketchy — while he was filming in the jungle. “There were moments where me and Charlie were going through with machetes and we were in totally virgin jungle humans never went through,” Pattinson said. “And they were like, ‘Yeah, just do a beautiful shot and hack through it with machetes.’ Me and Charlie were just like, ‘Uh, this feels like really ropey to do this.’”





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...