mercredi 16 septembre 2015

New Robert Pattinson's Interview with The Talks: “Everyone wants you to be so vanilla”

Nouvelle Interview de Robert Pattinson avec The Talks: "Tout le monde veut que vous soyez dans les normes"



Un petit morceau en audio: / A little snippet in audio:




Via The Talks:
M. Pattinson, êtes-vous désabusé par votre carrière?
Je pense que beaucoup d'acteurs sont désabusés et disent: "Oh, je pensais que ma carrière allait aller dans telle direction, et en fait elle est allée dans une autre." Je n'ai jamais pensé que ma carrière allait aller dans une direction particulière! Vous savez, dans les bons et mes mauvais moments il y a toujours de nouvelles expériences. Alors je ne peux pas vraiment être désabusé avec quoi que ce soit parce que je n'avais pas d'attentes particulières.

Et concernant les attentes que les gens ont de vous?
Je n'ai jamais vraiment prêté attention aux attentes que les gens pouvaient avoir de moi. Beaucoup d'acteurs tombent dans le métier et ont l'impression qu'ils vont être "découvert", qu'on découvre qu'ils ne sont que des imposteurs ou quelque chose comme ça. Je pense que beaucoup de gens se sentent comme ça. J'ai fait un film avec Anton Corbijn qui s'appelle LIFE dans lequel je joue un photographe qui a pris les fameuses photos de James Dean et il y a beaucoup de parallèles entre une carrière d'acteur et celle de photographe.

Comme quoi?
Les deux sont quasiment entièrement dépendant du matériel, surtout si tu fais des trucs comme prendre des photos de personnes célèbres ou très talentueuses qui sont incroyablement intéressantes et charismatiques. En tant qu'acteur, tu veux être un artiste, mais tu es tellement dépendant de tut le monde! Même si tu es très bon dans quelque chose, il n'y a que très peu d'acteurs que le public reconnait comme étant la raison pour laquelle c'est une réussite. Pour un photographe, il est très difficile de revendiquer les choses également.

La suite après la coupure / English version after the cut




Étant quelqu'un qui a été plus harcelé par les paparazzi que beaucoup d'autres, est ce que ce fut cathartique d'inverser les rôles et d'être le photographe pour une fois?
C'était assez étrange d'aller au Chateau Marmont dans la peau d'un paparazzi. C'était vraiment super bizarre une fois sur place. Je ne sais pas si ce fut cathartique. Peut être que ça l'aurait été, si du fait qu'il soit un paparazzi, il finisse battu à mort…

Ce sont des personnes aussi.
Et bien … en fait, non pas du tout. C'est sans doute pour ça que mon personnage est tellement rempli de dégout pour lui même, parce qu'il est un paparazzi. (rires)

Quand votre carrière a débuté vous avez eu quelques problèmes avec les photographes vous aussi.
Quand Twilight est sorti, beaucoup de personnes de la franchise étaient sous surveillance stricte par les studios et autres, alors ils étaient assez "accommodant". Et je crois que pendant les premières mois je n'ai pas arrêté d'être photographié, en étant saoul, fumant des cigarettes et autres. Donc je pense que c'est pour ça que les gens disent que c'était un peu différent. Mais je pense que pense que tout a vraiment changé. Je me souviens de mecs comme Colin Farrell. Je veux dire quand il était super déchainé, c'était il n'y a que 7 ou 8 ans, mais je ne pense pas que vous seriez autorisé à vous comporter comme ça maintenant.

Pourquoi pas, qu'est ce qui arriverait?
Si vous faisiez ça maintenant vous ne seriez plus embauché du tout. Tout le monde veut que vous soyez dans les normes! C'est tellement ennuyeux! Alors tout le monde est secrètement accros aux drogues à la place. (rires)

Est ce que vous avez eu un entrainement pour les interviews une fois que vous avez signé pour Twilight afin de garder tous vos commentaires dans la normes?
Ouais, chez Summit ils m'ont mis en formation pour les médias parce que je faisais trop d'interviews stupides. Je voulais juste dire des blagues et autres trucs du genre et alors ils ont envoyé un email après ça, disant que je refusais de coopérer avec la formation médias que j'avais eu! C'est l'email préféré que mon agent ait reçu parce qu'elle trouvait ça hilarant que je refuse de me plier à l'entrainement médias.

Vous serait il encore possible d'être ami avec un journaliste?
Je pense que ça marche jusqu'à un certain niveau de célébrité. Avant que le premier  Twilight sorte au cinéma il y avait quelques journalistes avec qui je m'entendais bien. Ils vous font bonne presse et autres et ils vous soutiennent en quelques sortes pendant un moment. Mais je pense que si vous faites trop d'interviews, les gens ne sont plus vraiment intéressés par les différentes nuances de ce que vous dites. Vous en avez déjà trop dit et vous finissez par vous répéter.  Et les rédacteurs en chef leur disent: “Faites lui dire quelque chose qui le fera passer pour un idiot ou faites lui dire quelque chose de controversé.”

C'est à peu près comme ça que ça marche pour toutes les publications, malheureusement.
Ouais et je pense que vous ne pouvez pas vraiment être trop proche d'un journaliste quand vous voyez qu'il ont besoin que vous disiez quelque chose de mal pour faire leur boulot. Je connais des acteurs qui ont fait des deals avec des paparazzi et autres – ça tourne toujours mal. Toujours. Parce qu'il ne faut pas. A partir du moment où vous commencez à jeter de la merde partout, vous allez vous retrouver couvert de merde.

Après la fin de Twilight vous avez choisi de travailler avec des auteurs comme Herzog, Cronenberg, Anton Corbijn, et James Gray sur de plus petits projets dans lesquels votre exposition est très différente.
Ces dernières années je n'ai quasiment fait que des jobs uniquement pour leurs réalisateurs. Après avoir travaillé avec Cronenberg sur Cosmopolis ça m'a juste ouvert des opportunités. Les gens vous approche d'une façon différente. Et maintenant j'ai fait d'autres trucs et ça s'enchaine en quelques sortes, de pouvoir travailler avec ces auteurs. Et c'est assez agréable de faire de plus petits rôles, ainsi le film ne repose pas entièrement sur ce que je fais dedans. Je travaille avec qui j'ai envie de travailler et ce n'est pas de ma faute si le film ne rapporte pas d'argent!
 
Après avoir travaillé avec ces quelques réalisateurs, y a t-il un moment où vous avez remarqué une différence dans leur façon de travailler?
Il y a eu un moment à la fin de The Rover. On venait juste de terminer le tournage et David Michôd restait planté au milieu du terrain sur lequel on tournait. Il avait l'air bizarre à regarder les gens en train de tout ranger. je lui ai demandé "Ca va?" et il a répondu "Ouais, j'étais en train de me dire que je n'allais sans doute vivre ça que 6 fois de plus dans ma vie, alors je veux en profiter pendant une seconde." C'est vraiment drôle la différence entre quelqu'un qui fait un job uniquement pour aller à son job suivant, et quelqu'un qui l'a écrit et produit.

Quelqu'un qui va y consacrer plusieurs années de sa vie.
Ouais, vous pouvez le ressentir. C'est beaucoup plus grisant et fun d'essayer d'aider quelqu'un à réaliser son rêve. Très souvent vous travailler avec quelqu'un et ils ne savent pas vraiment ce qu'ils veulent et ils n'ont pas forcément envie de faire le job qu'ils sont en train de faire. Alors vous essayez juste de ne pas vous noyer et ils eux paniquent quasiment tout le temps. C'est horrible. Mais avec des personnes qui ont confiance en elles et qui croient en leurs projets, c'est une expérience complétement différente.

Traduction Pattinson Art Work

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


From The Talks:
Mr. Pattinson, are you disillusioned with your career?
I think a lot of actors get disillusioned and say, “Oh, I thought it was going to be one way, and it’s something else.” I never thought anything was going to be any particular way at all! You know, in the good times and the bad times, they’re all just new experiences. So I can’t really be disillusioned with anything because I didn’t have any expectations at all.

What about people’s expectations of you?
I’ve never really acknowledged people’s expectations of me. A lot of actors sort of fall into the job and feel like they’re going to get “found out,” like, found out that they’re a fraud or something like that. I think loads of people feel like that. I did a film with Anton Corbijn called LIFE where I played the photographer who shot those famous photos of James Dean and there are a lot of parallels between an acting career and a photography career.

Like what?
Both of them are almost entirely dependent on the material, especially if you’re doing stuff like taking photos of famous people and really talented people who are incredibly interesting and charismatic. As an actor, you want to be an artist, but you’re so dependent on everybody else! And even if you’re great in something, there’s only a few actors who the audience acknowledges that they were the reason something’s good. With a photographer, it’s very difficult to claim stuff, too.

As someone who has been hounded by the paparazzi more than most, was it cathartic to switch roles and play the photographer for once?
It was quite strange walking up to the Chateau Marmont as a paparazzi. It was very weird at the actual place. I don’t know if it was cathartic. Maybe it would have been if, because of him being paparazzi, he ends up getting beaten to death…

They’re just people, too.
Well… In fact, not at all. That’s probably why my character was so filled with self-loathing, because he’s a paparazzi. (Laughs)

When your career started off you had some trouble with photographers yourself.
When Twilight first happened, a lot of the franchise people at the time were under strict control by the studios and stuff, so they did it quite “kid-friendly.” And I think for the first few months I kept getting photographed, like, being drunk and smoking cigarettes and things. So I think that’s kind of why people said it was a bit different. But I think the landscape has changed so much. I remember even people like Colin Farrell and stuff. I guess when he was super wild, that was only seven years ago, eight years ago, but I don’t even think you’re allowed to be like that anymore.

Why not, what would happen?
If you do that now, you just don’t get employed. At all. Everyone wants you to be so vanilla! It’s so lame! So, everyone’s just like secret drug addicts instead. (Laughs)

Did you have interview training once you signed on to do Twilight to keep all of your comments vanilla?
Yeah, Summit put me in media training because I was doing too many stupid interviews. I just wanted to tell jokes and stuff and then they sent an email afterwards saying that I refused to cooperate with the media training! It’s my agent’s favorite email she got because she thought it was so hilarious that I refused to relent to the media training.

Would it be possible for you to still be friends with a journalist?
I think it works until you get to a certain level of fame. Before the first Twilight came out there were a couple of journalists who I got on with. They did good profiles on you and stuff and they’d kind of champion you for a bit. But I think if you do too many interviews, people aren’t interested in the nuances of what you’re saying. You’ve just said too much and you end up repeating yourself. The editors are like, “Get him to say something that makes him sound like an idiot or get him to say something controversial.”

That’s pretty much exactly how it goes for many publications, sadly.
Yeah and I think you can’t really be that close with a journalist when you can see them, like, needing you to say something bad for their own jobs. I know actors who have made deals with paparazzi and stuff – it always backfires. Always. Because, like, you just shouldn’t. As soon as you start throwing shit around, you’re going to get covered in shit.

Well, after Twilight ended you’ve been choosing to work with auteurs like Herzog, Cronenberg, Anton Corbijn, and James Gray on smaller projects where your exposure is a lot different.
The last few years I’ve basically done stuff just for the director. After working with Cronenberg on Cosmopolis it just opened stuff up. People approach you in a different way. And now I’ve done a few other things and it kind of just works on a roll, being able to work with these auteur-y kind of guys. It’s quite nice to do smaller parts, so the film doesn’t totally rely on what I do in it. I get to work with who I want to work with and it’s not my fault if it doesn’t make any money!
 
After working with a few of those directors, has there been a moment where you noticed the difference in how they work?
There was a moment at the end of The Rover. We had just wrapped and David Michôd was standing in the middle of the parking lot we were just shooting in. He looked sort of weird and was watching people packing stuff up. And I was like, “You all right?” And he said, “Yeah, I just think I’m only going to have like six more of these days in my life, so I just want to feel it for a second.” It’s so funny the difference between someone who is doing a job essentially for their next job, or somebody who has written it, produced it.

Someone who is going to devote several years of their life to it when it’s all said and done.
Yeah, you can feel it. It’s much more exhilarating and fun to try to fulfill someone’s dream. A lot of the time you’re working with someone and they don’t really know what they want and they don’t even necessarily want to do the job they’re doing. So you’re just trying to not drown and they’re panicking the whole time. It’s horrible. But with people who are confident and believe in their projects, it’s a completely different experience.


Via / Audio Via


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...