jeudi 28 août 2014

New Interview Of Robert Pattinson with Time Out London: he talks about Paparazzis and Fame

Nouvelle Interview de Robert Pattinson avec Time Out London : Il parle des Paparazzis et de la Célébrité.

Update: Ajout de la traduction

Cliquez sur la photo  pour agrandir et lire l'interview /
Click on the scan to read the interview
image host

Via / Traduction après la coupure




Traduction par Pattinson Art Work:

'Je ne peux pas vivre à Londres'

Hélas, il n'y a plus de R-Patz. Alors que le premier film de Robert Pattinson depuis Twilight sort dans les cinémas, il a parlé à Cath Clarke d'anxiété paralysante, du fait de survivre à son passé de vampire et en quoi la célébrité l'a transformé en ermite.

Depuis le dernier 'Twilight", R-Patz (nom que nous devrions arrêter d'utiliser) s'est éloigné de la célébrité, a rompu avec Kristen Stewart et travaille avec ses auteurs de films préférés de lorsqu'il était étudiant, tel que David Cronenberg, Werner Herzog et bientôt, il l'espère, Harmory Korine (qui écrit un film pour lui). Et ça paie. 'Le gamin sait jouer,' voila le verdict d'un critique de film sur 'The Rover' (un road movie australien post-apocalyptique) à propos de la performance de Rob, qui selon lui, redéfinit la carrière de l'acteur. Pattinson interprète Rey, une âme troublée, tatouée et bégayante, laissé pour mort par son frère dans l'Outback.

Est-ce que l'intrusion constante des paparazzis dans votre vie depuis 'Twilight' vous a déjà dégouté du métier d'acteur ?
Non. Jouer c'est une des choses que vous pouvez contrôler. Si vous laisser tomber ça vous êtes alors juste un pion dans le jeu de quelqu'un d'autre. Mais je suis sans aucun doute devenu un ermite. Je déteste être pris en photos. Donc ma vie s'est beaucoup réduite. Je ne vais que dans des endroits où il y a un parking souterrain. Ça à l'air stupide, mais ça veut dire que je n'ai pas à gérer mon anxiété.

Keira Knightley a parlé de paparazzis qui ont essayé de créer une bagarre avec son frère pour obtenir une réaction. Vous avez expérimenté ça?
C'est assez effrayant. Si vous sortez et que vous êtes un peu saoul, c'est une des probabilités... c'est alors juste une question de temps avant que vous ne mettiez votre poing dans la figure de quelqu'un et ça vous coutera un million de dollars. C'est pour ça que je ne peux pas vivre à Londres. J'adorerai y vivre, mais cela ne sert à rien. Vous avez des gens devant votre maison tout le temps. A L.A, j'ai déménagé dans une résidence privée et fermée.

Le réalisateur de votre nouveau film 'The Rover', David Michôd, a dit que sa plus grande inquiétude était que les acteurs meurent sous les 45° du désert australien. Était-ce difficile?
Non! Tout le monde me demande à quel point les conditions étaient horribles. Mais c'était assez sympa. J'ai aimé. Les paysages sont incroyables et très beaux. La ville était à 9h d'Adelaide dans le désert. Il n'y avait rien à faire. Juste un pub, c'était tout. J'ai littéralement mangé du pain et de la sauce barbecue pendant 6 semaines, tous les jours.

Avez-vous passé une audition ?
Oui. Mon plus gros problème avec le fait de jouer est mon anxiété paralysante, surtout pendant les auditions. Depuis 'Twilight' j'ai essayé den faire le moins possible, j'ai dû en faire 3. L'idée d'être en compétition est trop difficile à gérer pour moi. Mais David m'a donné 45 minutes pour me calmer avant de commencer. Je me suis calmé au bout d'une heure.

Où sont les femmes dans le film? C'est tellement macho.
Il n'y a pas de femmes! Mais dans toutes ces villes minières ou au Canada sur les plates-formes pétrolières, il n'y a pas de femmes. Ça donne une atmosphère très étrange car les mecs deviennent un peu dingues.

Récemment, quelqu'un vous a décrit comme étant 'terriblement normal'. Est-ce que ça vous semble vrai?
Est-ce une demie insulte? 'Terriblement normal' c'est nul!

Je pense qu'ils veulent dire que la célébrité ne vous a pas transformé en monstre ?
Eh bien, je suis tombé dans 'Twilight', alors j'ai toujours été un peu détaché. Et vous avez toujours un peu peur de vous perdre vous même, donc vous vous accrochez à certains aspects de votre vie. J'ai de très bons amis avec qui j'ai grandi. Je pense que ceux qui se perdent la tête sont ceux qui n'ont des amis que depuis qu'ils sont célèbres. C'est un genre d'amis différent.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...