dimanche 6 juillet 2014

'The Rover': David Michod and Natasha Braier Talk about Rob with Thompson on Hollywood: "Rob Has Something Very Instinctive"

'The Rover': David Michod et Natasha Braier Parlent de Rob avec Thompson on Hollywood: "Rob a Quelque Chose de Très Instinctif"



Via Thompson on Hollywood - David Michod à propos de Rob:
A quel point le personnage de Pattinson est-il dérivé de "Des souris et des hommes" de John Steinbeck?
Vous mettez en place une relation de ce style, et quelque part on fond de votre tête vous pensez que c'est du Steinbeck. Mais il y a une chose qui m'attirais et c'était d'avoir la possibilité de faire quelque chose de difficile, de puissant et de fondamental. Et cette relation basique entre un homme
apparemment aigri, venimeux et sans attaches et un garçon simple et naïf a été pour moi le prisme parfait pour cette histoire fondamental.

En quoi Pattinson le parfait casting?

Il y a une chose qui était très claire pour moi alors que je faisais passer les auditions, et Rob le savait également, c'est qu'il y avait 100 façons différentes d’interpréter ce personnage, différents degrés de problèmes mentaux - du jeune homme juste inculte à celui qui possède un esprit lent.

Il est assez bon à manier le pistolet.

Une des principales raisons à cette scène durant laquelle il raconte à Guy cette histoire quand il était enfant à propos de la ferme et de ses voisins, était de faire comprendre qu'il a une vie imaginative assez riche, il n'est pas idiot, il est à la recherche de quelqu'un à aimer. Guy comprend trop tard que c'est ce qu'il cherche également. Rob m'a donné un personnage qui semble simple d'esprit de façon
plausible sans avoir à pousser trop loin dans le monde des handicapés mentaux. Il était totalement ouvert et engagé dans ce personnage. C'est pourquoi j'ai eu la sensation qu'il allait être mon préféré, dès que je l'ai rencontré. Même en pensant à la bulle dans laquelle Pattinson est contraint de vivre, j'ai été surpris par la façon dont il était merveilleusement ouvert et engagé alors que je l'ai rencontré et que nous étions des étrangers.

La suite après la coupure / English version after the cut




Via Thompson on Hollywood - Natasha Braier (Chef opérateur sur The Rover) à propos de Rob:
"Je pense que les scènes qui étaient les plus puissantes au niveau dramatique étaient les conversations entre Guy et Rob. Par exemple lorsqu'ils parlent dans le snack-bar à coté de l'hôtel juste avant que Rob (Spoiler: ne tue quelqu'un par inadvertance). Je pense que ces scènes furent primordiales pour mettre en place les dynamiques et la tension entre les personnages. Mais en même temps, ce sont des prises de vue très simples alors tout réside dans les performances. Alors peut être qu'elles n'étaient pas les plus excitantes pour moi en tant que chef opérateur. Mais ce fut les scènes pendant lesquelles j'ai regardé David et où on s'est dit: 'OK, maintenant nous avons un film.'"

Tandis que Braier s'attendait à ce que Pearce livre une performance puissamment non verbale, elle ne savait pas quoi penser de Pattinson, qui a bradé le glamour de la star de cinéma pour son rôle le plus crasseux jusqu'à maintenant. Elle ne l'avait même jamais vu dans "Twilight". "Mais j'ai juste été soufflé à la première seconde où je l'ai vu. Je trouve qu'il est très naturel. Il est tout simplement né avec cette qualité. Il y a beaucoup d'acteurs qui ont cette aptitude au niveau technique. Ils travaillent depuis des années et ils ont appris et façonné leur art. Et Rob a quelque chose de très instinctif, et c'est pourquoi il est aussi célèbre et qu'il est aimé par les femmes du monde entier."

"C'est quelqu'un de très intelligent mais aussi très émotif. C'est assez lié. Alors je pense que ça
lui donne un moyen de faire passer les choses quel que soit le personnage qu'il joue, venant de quelque part au fond de lui. Et il a inventé un passé pour son personnage dans lequel ce dernier a été abusé et sérieusement maltraité. Il était toujours celui de la famille qu'on brutalisait. Et il se sentait totalement abandonné. Il est donc arrivé avec cette psychologie du personnage avec laquelle il pouvait créer cette relation abusive avec Guy."

"Mais David avait une idée très claire dès le début, selon laquelle tout le monde dans le film fonctionne par paire car ce monde est tellement difficile qu'on ne peut pas y rester seul. Alors  tout ceux que Guy rencontre sur son parcours sont avec quelqu'un, sauf Rob qu'on a laissé tombé et ils vont faire équipe."


Et c'est alors qu'ils découvrent tous les deux un peu un sentiment d'humanité qui surpasse la simple survie dans cette crise mondiale.

Traduction Pattinson Art Work


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤




From Thompson on Hollywood - David Michod about Rob:
How much is the Pattinson character derived from John Steinbeck's "Of Mice and Men"?
You set up a relationship like this, somewhere in the back of your mind you're thinking it's Steinbeck. But one thing that appealed to me was being able to make something lean and muscular and elemental. And that basic relationship between a seemingly loveless murderously embittered man and an open naive simple boy was for me the perfect prism for that elemental story.

Why was Pattinson the right casting?
One thing that was clear to me when I was testing people, and Rob already knew it, was that there were 100 different ways you could play this character, differing degrees of mental problems-- just uneducated, developmentally slow.

He's a good gunslinger.
One of the key reasons for that scene telling Guy when he was a kid on the farm and his neighbors was to make it clear that he has a rich imaginative life, he's not an idiot, he's looking for someone to love. Guy realizes too late that's what he's looking for too. Rob gave me a character who felt plausibly simple without having to push it too far into the mentally disabled world. He was totally open and engaged. That's why I had a feeing he was going to be my favorite, when I met him. Even thinking about the bubble Pattinson is forced to live in, I was taken aback by how wonderfully open and engaged he was when I met him as a stranger.


From Thompson on Hollywood - Natasha Braier (The Rover's Cinematographer) about Rob:
"I think the scenes that were more powerful dramatically were the conversations between Guy and Rob. For instance, when they talk in the diner near the hotel before Rob [Spoiler: inadvertently kills someone].I think those were very important to define the dynamics and the tension between the characters. But at the same time, they are straightforward shots and it's all in the performances. So maybe they were not the more exciting for me as a cinematographer. But those were the scenes where I looked at David and we said, 'OK, we have a movie now.'"

While Braier expected Pearce to deliver a powerfully non-verbal performance, she had no idea what to make of Pattinson, who sheds movie star glam for his grimiest character turn yet. She hadn't even seen him in "Twilight." "But I was just blown away from the first moment I saw him. I think he's a natural. He's just born with this quality. There are a lot of actors that have this technical ability. They've been working for many years and have learned and refined [their craft]. And Rob has something very instinctive, which is why he's so famous and loved by girls all over the world."

"He's a very intelligent person but also very emotional. It's quite connected. So I think that gives him a gateway to channel whatever character he's playing from someplace deep. And he came up with backstory about being abused and treated badly. He was always the one in the family that they would bully. And he feels so abandoned. So he's coming from that psychology where he can fall into this abusive relationship with Guy."

"But David had a clear idea from the very beginning, which is that everyone in this movie comes in pairs because this world is so hard that you cannot be on your own. So everyone that Guy meets on the journey is with somebody else, except Rob who gets left behind and they team up."


And that's when they both discover a sense of humanity that transcends mere survival during this global crisis.


Via

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...