vendredi 20 juin 2014

'The Rover': Interview: Rob said The Rover "was a bit of a no brainer" to The Hollywood Reporter at the LA Premiere

'The Rover': Interview: Rob a dit que The Rover "était une Évidence" à The Hollywood Reporter lors de l'Avant-Première de LA



Via The Hollywood Reporter:
Les cris des adolescentes pouvaient s'entendre sur des kilomètres alors que Robert Pattinson était présent au Regency Bruin Theatre de Los Angeles jeudi soir, pour l'avant-première US de 'The Rover'.

La star britannique, vêtu d'un costume bleu marine de chez Alexander McQueen, a traversé le tapis rouge avec l'auteur et réalisateur David Michod, les producteurs David Linde et Liz Watts, et son co-star Guy Pearce pour le lancement du film à Los Angeles.

Rendu célèbre pour son rôle principal dans la saga 'Twilight', l'acteur a confié à The Hollywood Reporter qu'il ne limitait pas sa carrière à un genre spécifique. "Je n'essaye pas vraiment de m'évader de quoi que ce soit. J'ai le sentiment que chaque film que je fais, fait parti d'un même parcours. Je n'essaye pas de prendre de la distance avec quelque chose en particulier," dit Pattinson. "J'espère juste que les gens aimeront le film."

Se situant environ dix ans après une dépression économique mondiale, 'The Rover' raconte l'histoire d'Eric (Pearce), qui poursuit sans relâche un gang brutal qui a volé sa voiture dans l'Outback Australien - sa seule possession restante. Laissé et abandonné par son frère et les autres membres du gang, Rey (Pattinson) se voit forcé de guider Eric dans sa traque du cruel clan.

"Pour être honnête, [The Rover] m'est venu d'une partie de ma colère, alors que je ressentais du désespoir et de la colère en constatant de la situation du monde actuel," explique Michod. "Le film se situe quelques années dans le futur, mais il n'est pas post-apocalyptique." Michod voulait que les maux présentés dans le film soient "directement liés" et représentatif de ce qui tourne mal dans "le monde d'aujourd'hui".

Pendant le tournage, le casting et l'équipe ont enduré une chaleur extrême (un peu plus de 110 degrés Fahrenheit), des tempêtes de pluie et les mouches de l'outback, qui se apparaissent tout le long du film. "Ça aide toujours d'être dans des lieux réels," raconte Pearce. "Cette chaleur extrême, ces mouches et ce vaste désert - ça s'ajoute, comme quand vous mettez un costume. Ça vous plonge dans le rôle."

Bien que chaque rôle ait été un facteur déterminant dans le choix de prendre part au projet, Pearce et Pattinson ont tous les deux fait remarqué que c'était le fait que Michod réalise le film qui les a décidé à s'engager dans le film. "Ce n'est pas le rôle qui m'a attiré dans le film. C'est le scénario et David qui m'ont attiré dans le film ... cette fois ci, ce fut vraiment parce que David serait le cinéaste," a révélé Pearce. Pattinson fait aussi remarqué : "J'aime beaucoup David. J'ai adoré Animal Kingdom ... [Le scénario de The Rover]semblait si différent et original. C'était un peu une évidence."

 La suite après la coupure / English version after the cut



Le public peut s'attendre à voir une autre facette des talents d'acteur de Pattinson, dans un rôle du style gangster dans 'Idol's Eye', aux côtés de Robert De Niro, à la fin de cette année. Le film est arrivé comme une surprise pour Pattinson: "Ça me fait bizarre de le dire ... c'est quelque chose que je voulais, que tout le monde voudrait faire je pense."

Bien que la star de 'The Rover' est apparemment se contenter avec des choses simples de la vie, comme avoir du mobilier gonflable, conduire une BMW de 1989 et se séparer d'une maison de 6.27 million de dollars pour aller en location, c'est un homme bien mystérieux. "[J'ai] beaucoup, beaucoup de secrets qui resteront secrets pour toujours,"dit-il.

Après l'avant-première, une after party exclusive à l'hôtel W dans Westwood a attiré les stars Zac Efron, Katy Perry et Michelle Rodriguez. Les fêtards se sont vu servir des cocktail de chez Loft & Bear, un assortiment d'amuse-bouche et un évantail de desserts dans un bar à fondue au chocolat.

Via  / Traduction  Pattinson Art Work


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


The screams of teenage girls could be heard for miles as Robert Pattinson hit the Los Angeles Regency Bruin Theatre on Thursday night at the U.S. premiere of The Rover.

The British star, donned in a navy blue Alexander McQueen suit, hit the red carpet with writer and director David Michod, producers David Linde and Liz Watts, and costar Guy Pearce for the film's Los Angeles debut.

Made famous for his leading role in the Twilight saga, the actor told The Hollywood Reporter that he is not confining his career to a specific genre. "I’m not really trying to break out of anything. I feel like every single movie I’ve done is part of the same road. I’m not trying to distance myself of anything particularly," Pattinson said. "I just hope people like [the film]."

Set a decade following a global economic depression, The Rover tells the story of Eric (Pearce), who relentlessly pursues a brutal gang in the Australian outback that steal his car: his only remaining possession. Left abandoned by his brother and fellow gang members, Rey (Pattinson) is forced to guide Eric in tracking down the brutal clan.

"To be honest, [The Rover] did come to me from a place of anger, when it was a despair and anger that I was feeling about the state of the world today," Michod explained. "The movie is set a few decades in the future, but it isn’t set for post apocalypse. Michod wanted the evils showcased in the film to be "directly connected" and representative of the wrongs seen and experienced in "the world today."

While filming, the cast and crew endured extreme heat (just over 110 degrees), rain storms and outback flies, which are apparent throughout the movie. "It always helps to be in real locations," Pearce said. "That extreme heat, those flies, and that vast expanse of desert — it just adds to it, like you’re putting on a costume. It takes you there."

Though each role was a deciding factor in choosing to partake in the project, both Pearce and Pattinson remarked that Michod's directorship was ultimately why they committed to the film. "It wasn’t the role that drew me to the film. It was the script and David that drew me to the film…this time it was really about David being the filmmaker that he is," Pearce revealed. Pattinson also remarked: "I really like David a lot. I love Animal Kingdom…[the script] just seemed so different and original…it was a bit of a no brainer."

Audiences can expect to see another set of Pattinsnon’s acting talents in gangster-type film Idol's Eye alongside Robert De Niro out at the end of this year, which still comes as a surprise to him: "It sounds crazy for me to say…that’s something which I’ve wanted – which I think anyone — would want to do."

Though the Rover star is seemingly normal and content with the simple things in life, including inflatable furniture, driving a 1989 BMW, and downsizing from a $6.27 million home to a rental, he is a man of mystery. "[I have] lots and lots of secrets, that will remain secrets forever."


Following the premiere, an exclusive after party at the W Hotel in Westwood drew the likes of Neighbors star Zac Efron, Katy Perry and Michelle Rodriguez. Party-goers were served an assortment of appetizers including sliders, mini pigs in a blanket, chicken skewers and an array of desserts at a chocolate fondue bar.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...