dimanche 22 juin 2014

Rob's Interview with Chicago Sun-Times: "It is Nice to Look at My Resume Now. I’d Be Jealous of Me if I Wasn’t Me"

Interview de Rob avec le Chicago Sun-Times: "C'est Sympa de Regarder Mon CV Maintenant. J'en Serais Jaloux si ce n'était Pas Moi"



Via Chicago Sun-Times:
Peut-être que c'est un clin d’œil à son ancien alter égo vampire, mais Robert Pattinson veut du sang.

"J'ai rêvé d'un steak de Chicago l'autre nuit," nous a raconté l'acteur. "J'en ai mangé un lors de la promo du premier Twilight et il y a certaines choses que vous n'oubliez jamais. Peut-être que c'est mon vampire intérieur qui veut sortir de nouveau."

Avec son rire caractéristique, Pattinson sait qu'il verra son vœux se réaliser. Il va tourner le film de gangster "Idol's Eye" avec Robert De Niro à Chicago en Octobre. "J'adore Chicago," dit-il. "C'est une de ces villes où vous pouvez marcher dans la rue et les gens sont vraiment gentils. Ils respectent le fait qu'il ait des moments durant lesquels j'ai besoin d'un peu de silence."

Il a aussi trouvé le silence en travaillant dans l'Outback Australien pour son nouveau film "The rover", dans lequel Pattinson joue Rey, un jeune homme qui tente de survivre à un voyage dans le désert sauvage et à des tueries avec un autre vagabond joué par Guy Pierce.

Comment était-ce de tourner dans l'Outback ?
J'aime vraiment le désert car vous pouvez être seul, ce qui est très agréable. Je pouvais me promener simplement et personne ne s'en souciait car il n'y avait pas âme qui vive sur des milliers de kilomètres. La plupart des villes où nous avons tourné n'avaient qu'une rue. L'autre chose cool c'est que quand j'étais pris d'assaut, c'était par un groupe de kangourous qui vivaient là avec des chameaux sauvages. Je respecte ces gens qui sont là aussi, vivant déconnectés des réseaux. C'était parfait pour moi d'être un peu déconnecté, de ne pas avoir à regarder par dessus mon épaule. Personne ne me prenait en photo entrain de faire quelque chose de stupide.

Vous avez dit avoir passé une audition pour Rey dans "The Rover". Vraiment ? Après avoir joué dans une grande franchise ?
Totalement vrai. Je dois faire des auditions à moins de jouer quelque chose dans mon domaine. Si je fais un truc de vampire, ils ferait mieux de m'engager. Vous avez vu mon jeu de vampire.

Cela fait plusieurs années que votre vie est étalée dans les tabloïds. Comment faites vous pour la préserver et ne pas développer une attitude ?
Je ne sais pas vraiment comment j'y arrive. C'est bizarre. Je suis passé par une période où j'étais un peu plus stressé. Une fois que j'ai eu dépassé cette période, j'ai tout simplement compris que la vie se resserre un peu quand vous devenez connu. Oui, j'ai été frustré de ne pas pouvoir faire ce que je voulais, comme marcher dans la rue de manière anonyme. Mais on s'y habitue. En fin de compte, j'ai juste laissé allé et j'ai accepté que c'est un autre genre de vie.

Vous avez des films qui vont sortir, avec David Cronenberg ['Maps to the stars' cet automne] et Werner Herzog, plus le film avec De Niro. Vous êtes vous débarrassés d'Edward Cullen de Twilight pour de bon ?
Je suis constamment surpris du fait que j'ai été capable d'avoir une carrière post Twilight. Je pense toujours que ça peut se finir à tout moment. J'ai toujours pensé que toute ce qui viendrait après Twilight serait simplement un bonus.... C'est sympa de regarder mon CV maintenant. J'en serais jaloux si ce n'était pas moi.
 
Pour finir... vous êtes plutôt un mec à steak et non pas un mec à pizza qui vient de Chicago ?
Soyons clair. Je suis à 100% un mec à pizzas de Chicago, mais quand vous rêvez d'un bon steak, vous avez besoin de commencer avec un couteau et une fourchette dans les mains - et une bonne sauce à viande.

Traduction TheRpattzClub

English version after the cut
 


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Maybe it’s a nod to his former vampire alter ego, but Robert Pattinson wants blood.

“I was having a dream the other night about a Chicago steak,” the actor said Tuesday. “I had one on the first ‘Twilight’ tour, and certain things just stick in your mind. Maybe it’s my inner vampire coming out again.”

With a trademark laugh, Pattinson knows he will get his wish. He will film the gangster movie “Idol’s Eye” with Robert De Niro in Chicago in October. “I love Chicago,” he says. “It’s one of those cities where I can walk around and people are really kind. They respect that there are times I need a little silence.”

He also found that silence working in the Australian Outback for his new movie “The Rover” (opening Friday), where Pattinson plays Ray, a young man on a mission to survive a wild desert trip and killing spree with another drifter played by Guy Pierce.

Q. What was it like filming in the Outback?
A:
I really love the desert because you can be alone, which is very nice. I could just wander off a bit and no one cared because there wasn’t a single soul for thousands of miles. Most of the towns where we filmed had one street. The other cool thing is that when I was mobbed, it was by a bunch of kangaroos who lived there or the wild camels. I respect these people who are out there, too, living off the grid. It was perfect for me to be a bit off the grid where I didn’t have to look over my shoulder. No one was taking a picture of me doing something stupid.


Q. You’ve said that you had to audition for Ray in “The Rover.” Really? After starring in that big franchise?
A:
One hundred percent I have to audition unless I’m playing something in my wheelhouse. If I’m doing a vampire thing, they better hire me. You’ve seen my vampire act.


Q. You’ve had quite a few years with your life splashed out in the tabloids. How do you keep it together and not develop an attitude?
A:
I really don’t know how I do it. It’s weird. I went through a period where I was a bit more stressed. Once I got through that period of time, I just figured that your life contracts a little bit when you get famous. Yes, I was frustrated about not doing the things I used to do, like walking around anonymously. But you get used to it. In the end, I just let it all go and have accepted that it’s a different kind of life.


Q. You have films coming up from David Cronenberg [“Maps to the Stars” this fall] and Werner Herzog, plus the De Niro movie. Have you shaken Edward Cullen from “Twilight” off for good?
A:
I’m constantly surprised that I’ve been able to have a career post-”Twilight.” I still think it’s going to end at any second. I always figured anything else after “Twilight” was just a bonus. ... It is nice to look at my resume now. I’d be jealous of me if I wasn’t me.


Q. Finally ... you’re a steak guy and not a Chicago pizza type?
A.
Let’s clear this up. I’m 100 percent a Chicago pizza guy, but when you’ve been dreaming of a good steak, you need to start with a knife and a fork in your hands — and some good steak sauce


Via

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...