mercredi 4 juin 2014

Robert Pattinson's Interview with Le Figaro (France): "I loved being able to pee peacefully in the nature."

Interview de Robert Pattinson avec Le Figaro: "J'ai adoré pouvoir uriner tranquillement en pleine nature"



Via Le Figaro:
Avec notamment deux films en sélection officielle à Cannes, l'acteur gère sereinement "l'après-Twilight".

Sur une terrasse du Palais des festivals balayée par le vent, un homme, la tête rentrée dans les épaules, tire sur sa cigarette. Un garde du corps se tient à quelques mètres de lui. Le fumeur anonyme est Robert Pattinson. Avec deux films en sélection officielle, Maps to the Stars , de David Cronenberg, et The Rover, de David Michôd, l'acteur était l'une des attractions à Cannes. Quand on arrive à notre rendez-vous sur la Croisette, il n'a pas l'air très frais. La veille, il a fait la fermeture du Silencio, le club parisien délocalisé le temps du festival. Il s'est réveillé dix minutes avant ses rendez-vous avec la presse.
Il est fatigué et spontané, disposé à parler de ces deux cinéastes qui l'aident à enterrer sa vie de vampire sexy. Le héros de la saga Twilight paye d'abord sa dette au Canadien Cronenberg. Comme dans Cosmopolis, en 2012, Pattinson est à nouveau dans une limousine dans Maps to the Stars, mais cette fois au volant. «C'est un second rôle, mais j'ai dit oui avant même de lire le scénario. Je ferais n'importe quoi avec ce type.» Son personnage est un chauffeur de limousine à Hollywood qui se présente comme un «acteur écrivain». «J'ai eu tendance à dire ça au début mais plus maintenant», plaisante le Britannique installé à Los Angeles depuis plusieurs années déjà. «Londres me manquait beaucoup au début, mais la plupart de mes amis sont partis à leur tour et Los Angeles est une très belle ville, dynamique. Et en même temps très bizarre. Tout dépend des gens avec lesquels vous traînez…»

Plaisirs simples

À Hollywood, les scénarios et les cinéastes viennent à lui. C'est ainsi que David Michôd, dont Pattinson admire le premier film, Animal Kingdom, le rencontre et le choisit parmi des milliers d'acteurs. Pourquoi lui ? «Parce que son visage me fascine, il est à la fois beau et atypique», nous dira le réalisateur. L'acteur passe ainsi sept semaines dans le désert australien, à neuf heures de route de la première ville. Il goûte la solitude, un vrai luxe pour ce jeune homme de 28 ans harcelé par les paparazzis.
Après sa love story et sa rupture avec sa partenaire de Twilight, Kristen Stewart, qui en ont fait la proie préférée de la presse people, la star a redécouvert des plaisirs simples: «J'ai adoré pouvoir uriner tranquillement en pleine nature.» L'ancien mannequin a aussi apprécié de concasser un peu plus son image d'icône adolescente avec un personnage border line. «À la première lecture, je me suis demandé si ce type était handicapé mental. David Michôd m'a dit qu'il ne savait pas. J'ai fait d'ailleurs beaucoup d'improvisations, mais je crois qu'elles ont toutes été coupées!»

Depuis, Pattinson a tourné avec Werner Herzog et Anton Corbijn. Il est annoncé dans les prochains films de James Gray, Harmony Korine et Olivier Assayas. Il serait même l'un des prétendants au poste d'Indiana Jones, en remplacement de Harrison Ford. Un coup de fouet dont sa carrière n'a pas besoin.
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

From Le Figaro:
With two films in the official selection at Cannes, actor handle serenely  the "post-Twilight."

On a terrace of the Palais des Festivals swept by the wind, a man with his head tucked into his shoulders, pulls on his cigarette. A bodyguard stands a few meters from him. The anonymous smoker is Robert Pattinson. With two films in official selection, Maps To The Stars, by David Cronenberg, and The Rover, by David Michôd, the actor was one of the attractions in Cannes.  When we arrive at our rendez-vous on the Croisette, he doesn't look fit. The day before, he was doing the closing of the Silencio, the Parisian club relocated in Cannes during the festival. He woke up ten minutes before his appointments with the press.

He is tired and spontaneous, willing to talk about these two filmmakers who helped bury the sexy vampire. The hero of the Twilight Saga pays first his debt to the Canadian Cronenberg. Like in Cosmopolis, in 2012, Pattinson is back in a limousine in Maps to the Stars, but this time behind the wheel. "It's a supporting role, but I said yes before even reading the script. I'd do anything with this guy." His character is a limo driver in Hollywood who presents himself as an "actor writer."  "I used to say that at the beginning but not anymore," jokes the British that moved to Los Angeles several years ago. "I missed London at the beginning, but most of my friends left and Los Angeles is a beautiful city, dynamic. And at the same time very weird. All depends on the people you hang out with..."

Simple Pleasures

In Hollywood, scripts and filmmakers go to him. Thus David Michôd, whose Pattinson admires his first film, Animal Kingdom, meets and chooses him among thousands of actors. Why him?  "Because his face fascinates me, he is both beautiful and atypical" the director tells us. The actor spent seven weeks in the Australian desert, a nine-hour drive from the nearest town. He enjoys solitude, a real luxury for this young 28 year old man harassed by paparazzi.
After his love story and breakup with his partner from Twilight, Kristen Stewart, who made him the favourite prey of the tabloids, the star has rediscovered simple pleasures: "I loved being able to pee peacefully in the nature."  The former model has also enjoyed to break a little his icon image for teens with a borderline character. "At the first reading, I wondered if this guy was mentally handicapped. David Michôd told me he didn't know. I did a lot of improvisation to, but I think they have all been cut off!"
Since, Pattinson shot with Werner Herzog and Anton Corbijn. Upcoming films with James Gray, Harmony Korine and Olivier Assayas has been announced. He would even be one of the contenders for the part of Indiana Jones, as a replacement of Harrison Ford. A boost to his career which doesn't need one.

Via le RpattzClub / Translation by Pattinson Art Work

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...