dimanche 29 juin 2014

New Rob's Picture & New Interview with Philippine Daily Inquirer. He Talks about 'The Rover', 'Idol's Eye', Music, David Beckham & His Favorite Movie this Year

Nouvelle Photo de Rob & Nouvelle Interview avec Philippine Daily Inquirer. Il Parle de 'The Rover', 'Idol's Eye', Musique, David Beckham & Son Film Préféré cette Année


image host


Via Philippine Daily Inquirer:
Los Angeles - “Don’t hate me ’cause I’m beautiful/ Don’t hate me ’cause I’m beautiful/ Now do the pretty girl rock, rock, rock.” Robert Pattinson qui chante les paroles de "Pretty Girl Rock" de Keri Hilson qui passe à la radio dans sa voiture, juste avant un moment de violence, est un des rares moments cocasses du film 'The Rover' de David Michod. Ce qui a fait germer une question que nous lui avons posé lors d'une récente interview au Four Seasons de Los Angeles, à savoir si Robert prévoit de bientôt enregistrer un album.
"J'essaye de réfléchir à la façon dont je pourrais faire ça ... mais c'est assez difficile," nous a répondu l'acteur au look jeune avec sa coupe de cheveux courte, son pantalon foncé, sa veste noire par dessus une chemise marron et un tee-shirt blanc. Tour en riant, Robert, 28 ans, nous dit, "Je veux le faire avant d'avoir 30 ans car je pense que ça deviendrait un peu gênant après ça."
Robert a révélé qu'à l'origine il devait chanter sur la chanson des Pussycat Doll's "Don't Cha." (Ce qui aurait aussi été assez marrant.) "Mais David m'a envoyé cette chanson de Keri Hilson par email," dit-il. "Je pensais que c'était une nouvelle chanson. Je n'avais pas réalisé qu'il avait genre 500 millions (en fait 48 millions) de vues sur Youtube."

Il nous explique: "Au début, David voulait que je la chante comme si c'était ma chanson préférée - très fort dans la voiture. Heureusement, ça n'a pas fini comme ça. Ça aurait été un peu trop quelquonque. Mais la chanson est parfaite dans le film."
Dans 'The Rover', un monde post-apocalyptique situé dans l'Outback Australien, Robert aka Rey, et Guy Pearce aka Eric, forment un duo improbable traquant une voiture volée. "C'est étrange car les gens voient le film comme étant très sombre," nous explique le natif de Londres. "Mais je joue un personnage qui n'a aucun souvenirs de ce qu'il s'est passé avant. Il est relativement à l'aise. C'était un rôle vraiment amusant. Je n'y pensais pas comme quelque chose de sombre."
Dans ce contexte, Robert exprime un point de vue optimiste de l'humanité malgré que les paysages désolés et arides du film qui ne semblent offrir aucun espoir. "Je pense que l'humanité reste à peu près la même, génération après génération," déclare l'ancienne star de 'Twilight'. " Tout le monde pense que le monde va merder tout le temps."

La suite après la coupure / English version after the cut


 
Toujours en riant, Robert ajoute, "Tout cela fini par être vrai. Je pense que les gens sont fondamentalement assez bons."
Avec son personnage qui donne l'impression de risquer la mort à chaque minute, nous avons interrogé Robert sur ce qu'il voudrait faire s'il n'avait plus qu'un seul jour à vivre. "Je pense que je devrais dire que je voudrais passer la journée avec tous les gens que j'aime. Mais je voudrais probablement faire des trucs de fou."
Quel genre de trucs fou ? "Mon Dieu je ne sais pas," dit-il avec un sourire. "Je pourrais peut être tout simplement vouloir marcher nu dans Times Square ou un truc du genre."
Gérer l'anxiété
N'aurait-il pas peur d'avoir des enfants si l'avenir était aussi sinistre que dans le film ? "J'aurais quand même des enfants ou peut-être que je ferais semblant de ne rien voir," répond t-il. "J'ai un style de vie très spécial." dit-il en riant de nouveau et ajout "Je peux rester dans ma piscine toute la journée."
Questionné sur la façon dont il gère l'anxiété, la réponse de Robert est encore pleine d'humour:"J'aimerais bien suivre une thérapie mais ça me rend trop anxieux."
Il précise, en redevenant un peu plus sérieux : "J'en ai parlé avec pas mal de gens. J'aime mon anxiété d'une certaine façon. J'en aime les hauts et les bas. J'ai l'habitude d'avoir de tels pics d'angoisse avant les auditions que, à chaque fois que j'en ai une, j'ai envie d'arrêter ma carrière d'acteur juste après. Alors ça serait vraiment physiquement douloureux."
"Le processus de l'audition (pour ce film) a été vraiment long. Ça a duré presque 4 heures. Pendant les 45 premières minutes après être entré dans la pièce, je devais gérer mes propres névroses avant de pouvoir commencer à jouer. Je pense que David a compris ça. Si vous vous laissez le temps de vous clamer, après tout va mieux."
En parlant de son combat contre la dépression, Robert retombe en mode humour et répond en riant, "Je me vautre dedans. Heureusement ça ne dure jamais longtemps. C'est ce qu'il y a de bien avec le fait d'être un peu bipolaire."
Il a mis fin à la rumeur disant qu'il allait jouer dans le prochain Indiana Jones. "J'ai remarqué que tous les mois, quelqu'un arrive avec une histoire inventée dans le seul but d'avoir plein de mauvaises critiques sur Twitter. Tout ces gens qui disent, 'Robert est entrain de foutre en l'air mes rêves' (Rires). Je n'étais même pas au courant qu'ils allaient faire un remake d'Indiana Jones' avant que quelqu'un me pose la question."
Il poursuit : "Je suis toujours un peu méfiant à l'idée de me mettre dans la peau d'un personnage déjà existant. C'est effrayant, car vous devez vous battre contre toutes les énormes attentes du public avant même d'avoir commencé à jouer. C'est le truc avec les franchises. Vous devez vous engager à 100%. Si vous êtes dans une série de 5 films, vous pouvez vous faire vraiment descendre après ça."
Avec 'Twilight' dit-il, après avoir lu les trois premiers livres, "J'avais une idée de ce que je voulais faire. Je n'avais jamais eu d'expérience dans une saga. C'est une entreprise énorme. Ça n'a rien à voir avec le fait de faire un film indépendant pendant deux mois. C'est complètement différent."
Il souligne qu'il "regarde tout," même des projets potentiels de franchises. "Je n'aurais aucun problème à rejouer un vampire" dit-il.
"Je n'ai jamais été un de ces acteurs auxquels on pense pour jouer un rôle de super-héros," dit-il volontiers. "Je suis ouvert à tout. Tous les rôles que j'ai fait, je ne les ai pas vu venir la plupart du temps. C'est comme avec 'The Rover' je ne me disais pas du tout, 'Oh, je veux jouer un personnage spécifique comme celui ci."
Peut-être une comédie
L'acteur qui est aussi dans 'Maps To The Stars' de David Cronenberg a expliqué ce qu'il recherchait dans les scripts qui lui sont proposés. "Je ne les regarde pas vraiment comme une histoire dans son intégralité; c'est vraiment plus une question de personnage. Je ne regarde jamais un scénario comme étant un tout. Je vais faire ce film ('Idol's Eye') avec Olivier Assayas à la fin de l'année. C'est un film avec un gros casting. Mais je sais exactement ce que sera mon personnage. Il y a quelque chose de spécifique le concernant. C'est assez innovant surtout pour un film de gangster. C'est un point de vue intéressant sur la psychologie d'un criminel."
Il ne considère jamais un projet en terme de genre. "Mais j'aimerais faire une comédie un jour ou l'autre. Mais c'est encore vague - je ne recherche pas quelque chose en particulier." Il serait parfait dans une comédie, basée sur l'humour et le charme dont il fait preuve lors des interviews.
Ce britannique, qui admet avoir fini par vraiment aimer L.A, dit de nouveau en rigolant, "La plupart des réalisateurs avec lesquels je travaille sont essentiellement des gens que j'adorais lorsque j'avais 17 ans. Je regarde toujours les mêmes films mais je regarde aussi des tonnes de choses  pour le travail mais aussi pour le plaisir. J'ai regardé 'Last Vegas' l'autre jour. Je l'ai trouvé génial. J'ai vraiment pleuré. 'The Lego Movie' est mon film préféré de l'année."
Concernant les avantages amusants de la célébrité, Robert fait remarquer que "Rencontrer les gens - c'est parfois vraiment dingue. J'étais à Londres récemment et David Beckham est entré là où je me trouvais. Il a dit 'Hey, Mec!' C'était tellement dingue. Je suis encore comme un vrai gamin dans ce genre de situation."
Il est parfaitement conscient de la chance qu'il a eu. "Je suis extrêmement chanceux, ce qui me rend toujours un peu nerveux," dit-il. "Je ne sais pas pourquoi j'ai autant de chance. C'est vraiment ridicule. Mais je suis vraiment heureux."


Via / Traduction Pattinson Art Work



¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤




LOS ANGELES—“Don’t hate me ’cause I’m beautiful/ Don’t hate me ’cause I’m beautiful/ Now do the pretty girl rock, rock, rock.” Robert Pattinson singing along to Keri Hilson’s “Pretty Girl Rock” playing on the radio in his car, before a violent moment, is a rare humorous relief in David Michod’s “The Rover.” It prompted a question in a recent interview at LA’s Four Seasons on whether Robert plans to record an album anytime soon. 
“I’m always trying to figure out how… but it’s quite difficult,” replied the actor, looking boyish with his short haircut, dark pants, black jacket over a brown shirt and white tee. Laughing, the 28-year-old Robert said, “I want to do it before I’m 30 because I think it gets slightly embarrassing after [that].” 
Robert revealed that, originally, he was to sing along to The Pussycat Dolls’ “Don’t Cha.” (That would have been a hoot, too.) “But David e-mailed me that Keri Hilson song,” he said. “I thought it was a new song. I didn’t realize it had like 500 million (actually 48 million plus) views on YouTube.” 
He explained, “Initially, David was saying that he wanted me to sing it like it was my favorite song—loudly in the car. Luckily, it didn’t end up that way. That would have been a bit too random. But the song is perfect in the movie.” 
In “The Rover’s” post-apocalyptic world set in Australia’s Outback, Robert’s Rey and Guy Pearce’s Eric make an unlikely pair hunting for a stolen car. “It’s strange because people are interpreting the movie as being really bleak,” countered the London native.
“But [I’m playing a] character who has no memory of what happened before. He’s relatively at ease. It was a really fun part. I wasn’t thinking about it [as] bleak.” 

In that context, Robert expressed an optimistic view of humankind despite the film’s desolate, barren landscape that doesn’t seem to offer any hope. “I think humanity [stays] pretty much the same, generation after generation,” the erstwhile “Twilight” star declared. “Everybody thinks the world is going to sh*t all the time.” 
Laughing again, Robert stressed, “It ends up being all right. I think that, essentially, humans are pretty good.” 
With his character seemingly in danger of being killed any minute, Robert was asked what he would do if he had only a day to live. “I guess I should say, ‘I would hang out with all the people I love.’ But probably, I [would] just want to go crazy.” 
Like, do what crazy stuff? “God, I don’t know,” he said with a grin. “I might like to just walk around the Times Square naked or something.” 
Dealing with anxiety 
Wouldn’t he be scared to have kids if the future was as grim as presented in the crime-drama? “I will definitely bring kids [into the world] or maybe I’m just ignorant,” he answered. “I do live a very specific kind of life.” Chuckling yet again, he quipped, “I can just stay in my swimming pool all day.” 
Asked how he deals with anxiety, Robert’s reply was still humorous: “I would love to go into therapy but it makes me too anxious.” 
He elaborated, turning just a bit serious: “I have talked to a lot of people about it. I like my anxiety in a funny way. I like my peaks and troughs. I used to get such crippling anxiety before auditions that, every time I did, I’d want to quit acting after. So it would be physically painful.

“The audition process (for this movie) was so long. It was like a four-hour audition. For the first 45 minutes of walking into almost any room, I had to deal with my own neuroses before I could do any kind of acting. I think David recognized that. If you let yourself calm down, then you’re fine afterward.”
 
Discussing his bouts with depression, Robert shifted back to a laughing mode as he cracked, “I have to wallow in it. Luckily, it never lasts that long. That’s the good thing about being manic.” 
He squashed the buzz that he’s going to be the next Indiana Jones. “I [notice that] every few months, someone comes up with a story specifically with the intention of having 50 bad replies on Twitter. All these people saying, ‘Robert is ruining my dreams’ (laughing). I didn’t even know they were rebooting ‘Indiana Jones’ until someone asked me about it.” 
He continued: “I’m always a bit wary of stepping into the shoes of an already established character. It’s scary, especially because you’re already fighting so many expectations before you even start doing the job. That’s the thing with franchises. You have to commit 100 percent. If you’re in a five-movie series, you can get so down afterward.” 
With “Twilight,” he said, after reading the first three books, “I had an idea of what I wanted to do. I had never experienced being in a series. It’s a massive undertaking. It’s nothing like doing an indie for two months. It’s completely different.” 
He stressed that he “looks at everything,” including potential franchise projects. “I wouldn’t have any problems playing a vampire again,” he said. 
“I’ve never really been one of those actors who are thought of for superhero parts,” he volunteered. “I’m open to absolutely everything. Most of the jobs I do, I never saw them coming. Like with ‘The Rover,’ I was not at all like, ‘Oh, I want to play this specific character.” 
Maybe comedy 
The actor, who also top-bills David Cronenberg’s “Maps to the Stars,” explained what he looks for in scripts that come his way. “I don’t really [regard] it from the perspective of the stories; it’s really more of the character stuff. I never really look at a script as a whole. I’m doing this movie (‘Idol’s Eye’) with Olivier Assayas at the end of the year. It’s a big ensemble thing. But I know exactly what my character’s about. There is something specific about it. It’s new, especially in a gangster movie. It’s an interesting take on a criminal’s psychology.” 
He never considers projects in terms of genre. “But I’d like to do a comedy at some point. But it’s that vague—I’m not really seeking stuff out.” He’d be perfect in a comedy, based on the humor and charm he exhibits at interviews. 
This Brit, who admitted that he’s grown to really like LA, said with a chuckle again, “Most of the directors I’m working with are basically people I loved when I was 17. I still watch the same movies but I also watch a ton of stuff that’s for work, or for enjoyment. I watched ‘Last Vegas’ the other day. I thought it was amazing. I was crying my eyes out. ‘The Lego Movie’ is my favorite movie of the year.” 
On the fun perks of fame, Robert remarked, “Meeting people—it’s so crazy sometimes. I was in London recently and in some place, David Beckham walked through. He was like, ‘Hey, man!’ It was so crazy. I am still like a little child in terms of that.” 
He fully knows how blessed he has been. “I am extremely lucky, which always makes me a little bit nervous,” he commented. “I don’t quite know why I got so lucky. It’s just ridiculous. I’m pretty happy.”



3 commentaires:

  1. J'aurais préféré qu'il chante "Don't Cha". Ça aurait fait un moment de cinéma épique ! (Là faut imaginer Rob danser en mode déhanché endiablé et chanter "don't chaaaaaaa !" habillé comme Nicole ! :D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Question de goût, moi je suis ravie qu'il chante la chanson de Keri Hilson qui n'était pas trop connue, qui colle parfaitement à l'ambiance et qui devient un hymne en lui même dans ce film :)

      Supprimer
  2. Elle n'était pas si inconnue que ça, en tout cas je m'en souviens très bien perso. ^^
    Sinon j'ai une autre proposition : Beyoncé bien sûr ! :P
    "Single Ladies" dans le désert australien ! Ça claque ! \o/
    Ou "Gentleman" de The Saturdays ! Ça aurait pu être marrant, sachant que Rob est cité dans la chanson.
    Ou "Radioactive" de Imagine Dragons !!! Mais ça retire tout le côté diva et amusant... :\
    Oh on s'en fiche, c'est Imagine Dragons !!!
    Je crois que je vais m'arrêter là dans les propositions, sinon ça va partir en live 3000. (Comme si c'était pas déjà fait...)

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...