mercredi 7 mai 2014

'The Rover' : Must Read! Full Production Notes. Many details about the Film and the Characters of Rey and Eric

'The Rover' : A lire! Les Notes de Production. De Nombreux Détails sur le Film et les Personnages de Rey et d'Eric


Il y a deux semaines nous vous postions quelques notes de productions sur 'The Rover' ici. Nous avons maintenant les notes complètes. Voici un résumé des passages les plus intéressants:

Two weeks ago we posted some partial production notes for 'The Rover' here. We have now the full production notes. Here is a summary of the most interesting parts:


Développement et mise en oeuvre
(...) L'étape suivante a été de construire le casting autour de Pearce que Michôd sentait confiant. Le succès unanime d'Animal Kingdom lui a ouvert des portes à Los Angeles, et il était en position de pouvoir auditionner certains poids lourds. Travaillant avec le directeur de casting Kirsty McGregor, et le président de Lava Bear, Tory Metzger, Michôd a passé beaucoup de temps à examiner le travail de différents acteurs, donc au moment où il a auditionné Robert Pattinson il avait réfléchi sur ce qu'il voulait pour le personnage de Rey. Michôd n'avait jamais vu un film Twilight et n'était pas très familier avec Pattinson, mais après l'avoir rencontré à L.A et auditionné, Pattinson est rapidement devenu son préféré pour le rôle. Michôd se rappelle : "Sa performance lors des essais était vraiment bien, réaliste et émouvante. Ce que j'ai aussi aimé à propos de lui ça a été qu'il était assez évident pour moi lors de notre première conversation qu'il voulait vraiment faire le film."
A propos de la production
(...) Les lieux de tournages isolés ont été une retraite appréciée pour le casting : Phil et Maz, les gérants de l'hôtel The Marree, qui a accueilli le casting et l'équipe technique, explique : "(Les habitants de la ville) étaient intrigués par le déroulement du film, mais tant que ce ne sont pas des acteurs très très connus, ils ne les auraient pas vraiment reconnu s'ils étaient tombés sur eux."
Compte tenu de l'endroit isolé (il n'y avait qu'un téléphone et pas de connexion pour les mobiles), un sentiment de camaraderie s'est développé entre les locaux, le casting et le réalisateur. Pattinson résume l'expérience : "C'est très intéressant. Je n'avais jamais tourné dans un endroit comme ça auparavant, il n'y a rien sur des kilomètres et des kilomètres. Je pense que c'est vraiment drôle de travailler avec une équipe dans une toute petite ville où on traine tous ensemble tout le temps. Vous développez un super lien, et je n'avais pas eu ça depuis un moment. Vous n'avez pas tellement ça avec les films des gros studios."

Source: Roadshow Films / Via RPLife / Traduction RpattzClub

La suite après la coupure / English version after the cut



L'histoire et ces personnages principaux
'The Rover' se passe dans un monde déchu, environ 10 ans après une sérieuse crise économique. Dans une période que Michôd compare à la ruée vers l'or, ou à une période plus contemporaine, les troubles en Sierra Leone, en République Démocratique du Congo et en Guinée, les mines sont une des seules industries qui sont encore pleinement opérationnelles en Australie, principalement pour alimenter la chine dont l'économie est toujours croissante et les autres pays d'Asie, et les personnes du monde entier sont à leur pied pour travailler avec eux.

Avec cette période économique difficile vient une lutte désespérée pour survivre, et ce monde a apporté des arnaqueurs et des criminels en marge de ce monde minier. Dans ce qui est presque une désévolution de l'humanité, les gens sont forcés de faire ce qu'ils peuvent pour s'en sortir. Pearce développe : "Le monde est vraiment tombé dans le chaos. Il est désespéré, et je pense que c'est totalement possible que notre monde devienne comme ça... Je pense que The Rover est juste une version de ce qui aurait pu mal tourné ou de comment il pourrait tourner mal."

Watts est d'accord que le désespoir du monde dans le film est une réalité potentielle : "Le monde du film est très pertinent compte tenu de l'effondrement économique de 2008, et l'Australie a survie à cette crise en partie à cause des exportations vers la Chine et la force de son exploitation minière."

Michôd explique : "Il y a une forte influence asiatique dans le film mais, je voulais qu'on le ressente comme si les gens venaient de partout, de chaque coin du monde." Rey est un américain du sud qui a voyagé en Australie avec son frère plus âgé Henry, pour travailler dans les mines. Pattinson et Scoot McNairy sont les seuls personnages avec un accent américain dans le film, mais beaucoup d'autres accents les rejoignent, incluant le mandarin, le cambodgien et bien sûr, l'australien. Le personnage de Pattinson parle quelques mots de Mandarin, et Manyimo, qui joue Caleb, à un accent de la Nouvelle Zélande et du Zimbabwe dans la vraie vie, que Michôd a choisi de garder dans le film. C'était important pour le monde du film que les accents se jouent par le biais des nationalités.

[...]
Pattinson décrit Rey comme "une personne dépendante qui a été protégé par des gens toute sa vie, mais c'est aussi un fardeau pour eux, et il pense qu'il ne peut pas vraiment vivre tout seul de manière indépendante. Il est un peu lent, et très en demande d'affection, et il semble qu'il ait tout le temps besoin des autres pour s'occuper de lui."
[...]
L'histoire est simple en apparence, ça suit le parcours des deux personnages principaux, Eric (Pearce) et Rey (Pattinson), alors qu'ils se lancent dans un road trip pour retrouver le frère ainé de Rey, Henry (McNairy). Mais l'intrigue subtile met en avant le développement émotionnel des personnages, et ce principalement grâce à l'union d'Eric et Rey. Leur voyage devient intense en émotion, cette rencontre improbable les obligent à faire avec les tourments de chacun. Le film est plein de personnages se regroupant pour survivre et Eric et Rey vont les rejoindre

Quand nous rencontrons Eric au début du film, il a touché le fond. Alors que le monde autour de lui s'est désintégré, Eric s'est lui aussi désintégré. Pearce s'explique: “On le trouve à un moment où il est au plus bas.... Il ne lui reste plus rien dans sa vie… Le manque de justice dans ce monde le ronge”

Eric est, dès le début, dans un espèce de quête individuelle. Sa voiture est l'une de ses dernières possessions et elle a une signification profondément personnelle à ses yeux, donc quand ce trio de petits malfrats la lui vole, il se lance dans une mission impitoyable pour la récupérer – peu importe les conséquences. Eric a perdu tout espoir et il n'accorde plus aucune important à rien ni àpersonne dans ce bas monde. La chasse pour retrouver sa voiture est plus un besoin de ressentir quelque chose - n'importe quoi -  qu'un attachement réel à sa voiture.

Au moment où les deux se rencontrent, la quête de Rey est celle de la survie. Suite aux conséquences sanguinaires d'un braquage qui a mal tourné, Rey est abandonné par son frère ainé, Henry, et ses amis Archie et Caleb, qui l'ont laissé pour mort au bord de la route. En trouvant Rey, Eric se donne pour mission de chercher l'aide médicale qui permettra à Rey de survivre afin qu'il le mène à Henry et son véhicule. Et c'est ainsi que commence leur voyage ensemble sur les routes dangereuses et poussièreuses.

Pearce s'explique “Dès le début, on voit clairement à quel point Rey est vulnérable dans ce monde, en particulier comme il est blessé et abandonné par son frère. Eric n'a vraiment aucun intérêt… il n'a pas une once de compassion pour ce gamin. Il l'utilise purement et simplement pour récupérer ce dont il a besoin” Les deux hommes sont donc obligés de rester ensemble par pure nécessité.

Tout au long du film film, il y a plusieurs développement qui vont faire progresser Eric et Rey dans leur quête émotionnelle. Pearce affirme, “Eric trouve quelques étincelles de vie et d'amour, finalement avec Rey, ce qui ne le réveille pas vraiment, qui ne le change pas ou lui donne un peu d'espoir et d'optimisme mais ça le rend un peu confus car il a vécu tellement longtemps dans un état de dépression … On voit le pouvoir changer légérement, et on finit par voir Eric commencer à ressentir des choses pour ce gamin et ce n'est pas bon pour Eric. Il n'a plus rien ressenti pour personne depuis environ 10 ans donc ça devient un scénario complexe pour lui.”
  ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


Via RPLife:

In the DEVELOPMENT & IMPLEMENTATION section of the file, David Michôd talks about casting Rob as Rey (page 6)
(...) The next step was to build a cast around Pearce that Michôd felt confident in. The global success of Animal Kingdom opened doors for him in Los Angeles, and he was in the privileged position to be able to audition some heavyweights. Working with Casting Director Kirsty McGregor, and Lava Bear’s President of Production Tory Metzger, Michôd spent a lot of time reviewing the work of various actors, so by the time he auditioned Robert Pattinson he had worked out what he wanted for the character of Rey. Michôd had never seen a Twilight film and wasn’t overly familiar with Pattinson, but upon meeting together in LA, and after his audition Pattinson quickly became his favourite for the role. Recalls Michôd: “His performance in the tests was really great and real and moving. What I also liked about him was that it was really quite evident to me from our first conversation that he really wanted to do it.”

In the ABOUT THE PRODUCTION section, Rob talks about filming in isolated locations in Australia (page 7)

(...) The remote location was a welcomed retreat for the cast: Publicans Phil and Maz, who manage The Marree Hotel that housed the cast and crew, explain: “(The town folk) are intrigued about the development of the movie, but as far as high profile actors go, they wouldn’t really know them if they tripped over them.”

Given the isolated location (there was only one phone line and no mobile phone reception), a sense of camaraderie developed between the locals, cast and filmmakers. Pattinson summarises the experience: “It’s really interesting. I’ve never shot anywhere like this before, there’s just nothing for miles and miles and miles. I think it’s really fun to work with a crew in a tiny little town where everybody’s hanging out with each other all the time. You develop a great bond, and I haven’t had that for a while. You don’t get that so much with big studio movies.”

In THE STORY AND ITS PRIMARY CHARACTERS there are few more details about Rey, Rob's character and the movie - Rey's accent and he actually speaks some Mandarin (page 9)
The Rover is set in a degraded world, about 10 years after a severe Western economic collapse. In a period Michôd likens to a Gold Rush or, the more contemporary periods of unrest in Sierra Leone, DRC and Guinea, the mines are one of the only industries still fully operating in Australia principally to feed the still growing economies of China and other Asian centres, and people from all corners of the globe have crawled out to work in and around them.

With harsh economic times comes a desperate struggle for survival, and this world has dragged hustlers and criminals out to the margins of this mining world. In what is almost a de-evolution of humanity, people are forced to do whatever they need to in order to get by. Pearce expands: “The world has really fallen into mayhem. It’s desperate, and I think it’s totally possible that our world could go that way… I think The Rover is just a version of how it could have gone wrong or how it could go wrong.”

Watts agrees that the desperation of the world of the film is a potentially realistic one: “The world of the film is really relevant given the economic collapses in 2008, and Australia has survived that crisis in part because of exports to China and the strength of its mining.”

Michôd explains: “There is a strong sort of Asian flavour in the film but, I wanted it to feel like people have come from everywhere, from all corners of the world.” Rey is a southern American who has travelled with his older brother Henry to Australia to work in the mines. Pattinson and Scoot McNairy are the only American accented characters in the film, but a lot of other accents join them, including Mandarin, Cambodian and of course, Australian. Pattinson’s character speaks some words of Mandarin, and Manyimo, who plays Caleb, has a New Zealand/Zimbabwe accent in real life which Michôd chose to keep this in the film. It was important for the world of the film that accents play across nationalities

Still in THE STORY AND ITS PRIMARY CHARACTERS Rob and Guy talk about their characters and their relationship. (page 9-10)

Rob talking about Rey
Pattinson describes Rey as “a dependant who has been protected by people his entire life, but he has also burdened them, and he thinks that he can’t really live as an independent person. He’s a little slow, and very, very needy, and he feels like he needs people to look after him all the time.”

Rey and Eric's relationship - comments from Rob (posted above) and Guy Pearce.
The story is a seemingly simple one; it follows the physical journey of the two main characters, Eric (PEARCE) and Rey (PATTINSON), as they embark on a road trip to find Rey’s older brother Henry (MCNAIRY). But the subtle plot gives reign to the emotional development of the characters, and this can be seen predominantly through the union of Eric and Rey. Their journey together becomes an intensely emotional one, as the unlikely acquaintances are forced to deal with their own inner turmoil. The film’s setting is full of people forming some kind of pairing in order to survive and Eric and Rey will join them.

When we first meet Eric at the start of the film, he has basically reached the end of the line. As the world around him has disintegrated, Eric too has disintegrated. Pearce explains: “We find him at an extreme low point… He has nothing left in his life… The lack of justice in this world has eaten away at him.”

Eric is, from the beginning, on an individual journey of sorts. His car is his one last possession and it carries a deep personal significance for him, so when it is stolen by a trio of petty criminals, he sets out on a ruthless mission to get it back – whatever the consequences. Eric has lost all hope and does not care about anything or anyone in this world. His hunt for his car is as much about his need for some kind – any kind – of momentum as it is about his attachment to the car itself.

At the point the two meet, Rey’s journey is about survival. In the bloody aftermath of a heist gone wrong, Rey has been abandoned by his older brother, Henry, and friends, Archie and Caleb, who have left him to die on the side of the road. Upon finding Rey, Eric makes it his mission to seek the medical help Rey needs to survive so he can lead him to Henry and his vehicle. And so their journey together along a dusty and dangerous road begins.

Pearce explains: “We certainly see initially how vulnerable Rey is in the world, particularly as he’s injured and he’s been left behind by his brother. Eric really has no interest… he has not one iota of compassion for this kid. He purely is using him to get back what he needs.” So the two men are forced to stick together out of necessity.


Throughout the film, there are several developments that progress Eric and Rey’s emotional journey. Pearce says, “Eric finds some sparks of life and love, ultimately through Rey, that don’t necessarily wake him up and change him or give him any sense of hope or positivity, but they kind of confuse him because he’s lived for so long now in a very depressed state… We see the power shift a little bit, and we actually see that Eric starts to feel something for this kid, and that is not good for Eric. He hasn’t felt anything for anybody for 10 years or so, so it becomes a really complex scenario for him.”


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...