mardi 20 mai 2014

New Portrait and Interview of Robert Pattinson with Le Parisien (France) + Translation

Nouvelles Photo Portrait et Interview de Robert Pattinson avec Le Parisien (France)




Via Le Parisien:
Western de fin du monde, « The Rover » (« le vagabond »), projeté hors compétition, se déroule dans le bush australien. Mais si le film fait sensation sur la Croisette, c'est grâce à son casting hollywoodien : Guy Pearce (« L.A. Confidential ») et Robert Pattinson, la star de « Twilight », y jouent des hommes sans foi ni loi, qui luttent pour survivre.
Nous avons rencontré hier l'ex-compagnon de Kristen Stewart, 28 ans, également à Cannes pour « Map to the Stars », du Canadien David Cronenberg.

On ne vous attendait pas dans « The Rover » (sortie le 4 juin), ce road-trip violent du réalisateur australien David Michôd...
ROBERT PATTINSON. Moi, non plus... Depuis que j'ai achevé la saga « Twilight », j'ai beaucoup de chance. Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de scénarios intéressants que je reçois, comme « The Rover ». J'avais adoré « Animal Kingdom », le précédent film de David Michôd. Aussi, lorsqu'il m'a proposé le personnage de Rey, ce jeune Américain grièvement blessé par des militaires, abandonné dans le désert, qui se retrouve face à un fermier australien aigri et renfermé que joue Guy Pearce, j'ai foncé dans l'aventure. C'est un face-à-face impitoyable !

Le tournage a été difficile dans le bush australien ?
Formidable au contraire ! On a passé sept semaines dans des régions superbes, sauvages, éloignées de toute civilisation. On était à neuf heures de voiture d'Adélaïde. Entre nous, sans portable, sans télé, etc. Et sans paparazzis ! C'était une autre vie, au fin fond du désert. Cette ambiance inhumaine se ressent dans le film, cette impression de fin du monde à la « Mad Max ».

Vous êtes aussi à Cannes avec « Map to the Stars »...
Je crois que je ferais tous les films de Cronenberg s'il me le demandait. Deux ans après « Cosmopolis », où mon personnage vivait en permanence dans sa grosse limousine, cela m'a amusé qu'il me confie le rôle d'un chauffeur de stars à Hollywood. C'est un rôle secondaire, mais ô combien important, au côté de la grande Julianne Moore.

Pour un acteur de votre stature, Hollywood, ça signifie quoi ?
Une sorte de bûcher des vanités. Un endroit féroce, dur, plein de fric, où les ego et jalousies sont terriblement exacerbés. Où tout le monde veut être célèbre à tout prix. C'est très, très dur d'y vivre. Surtout, si vous n'avez pas un entourage professionnel sérieux et de vrais amis pour vous préserver de toutes les tentations. Moi, je m'en sors bien. Je réussis à vivre ma vie personnelle et la célébrité. Sans doute parce que j'en connais les dangers et les pièges...

« Twilight », c'est bel et bien fini...
Ah oui ! C'est bel et bien fini ! Je suis trop vieux maintenant pour jouer les vampires ! Il y a tellement de réalisateurs avec lesquels je veux absolument travailler.

Lesquels ?
Brady Corbet, un jeune metteur en scène qui va me diriger dans « The Childhood of a Leader », Harmony Korine (« Spring Breakers ») bientôt. Et le Français Olivier Assayas pour un film de gangsters que je tournerai à la fin de l'année aux Etats-Unis. J'espère aussi un jour Quentin Tarantino...


Via Le RpattzClub

English translation after the cut


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

From Le Parisien:
Post-apocalyptic western, The Rover, thats screened out of competition, takes place in the Australian outback. But the film caused a sensation at Cannes, thanks to its Hollywoodian cast: Guy Pearce (LA Confidential) and Robert Pattinson, star of Twilight, play lawless men, struggling to survive.

Yesterday, we met Kristen Stewart's ex boyfriend, who's 28, and also at Cannes for Maps to the Stars, by the Canadian David Cronenberg.

We didn't expect you in The Rover (out on June 4), this violent road trip by the Australian director David Michôd...
ROBERT PATTINSON: Me neither... I've been very lucky since I finished the Twilight Saga. You can't imagine the number of interesting scripts I get, like The Rover. I loved Animal Kingdom, the last film by David Michôd. So when I was offered the character of Rey, this young American man severely wounded by soldiers left in the desert, who ends up faced with a bitter and withdrawn Australian farmer played by Guy Pearce, I rushed into the adventure . It's a merciless face-to-face!

Was it difficult filming in the Australian outback?
Quite the opposite, it was terrific ! We spent seven weeks in the most beautiful and wild areas, that where completely remote from civilization. It was a nine-hour drive from Adelaide. Just us, With no cellphones, no tv etc... And with no paparazzi! It was like another life, in the depths of the desert. This inhuman atmosphere is felt throughout the whole movie, this feeling of end of the world like in Mad Max.

You are also at Cannes with "Maps to the Stars"...
I think I would do all of Cronenberg's films if he asked me. Two years after Cosmopolis where my character lived permanently in his big limousine, it amused me that he gave me the role of a driver of the stars in Hollywood. It's a secondary role, but oh so significant, alongside the great Julianne Moore.

For an actor of your calibre, what does Hollywood mean to you?
A sort of bonfire of vanities. A fierce place, full of money , where ego and jealousy are terribly intensified. Where everyone wants to be famous at any cost. It's very, very hard to live there. Especially, if you do not have a serious professional environment and real friends to keep you from all temptations. Me, I 'm doing fine. I managed to live my life and fame. Probably, because I know its dangers and pitfalls ...

Twilight is well and truly over...
Ah yes! It is well and truly over! I'm too old now to play vampires! There are so many directors with whom I really want to work with.

Which ones?
Brady Corbet, a young director who will direct me in The Childhood of a Leader, Harmony Korine (Spring Breakers) soon. And the French director, Olivier Assayas for a gangster movie that I'll shoot at the end of the year in the United States. I also hope to work one day with Quentin Tarantino...


Translation by RPlife

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...