mardi 1 octobre 2013

Robert Pattinson on Dior Magazine #3 (HQ Scans)

Robert Pattinson dans le Magazine Dior #3 (Scans HQ)


Pas de nouvelles photos mais Dior a beaucoup de belles choses à dire sur Rob. Bel Éditorial. Merci Dior :)
No new pictures but Dior have plenty of nice things to say about Rob. Nice Editorial. Thanks Dior :)


image host image host image host image host image host image host

Source Dior Mag (Jennifer Lawrence en couverture / Jennifer Lawrence on the cover)
Scans Thanks to @FeistyAngel

Traduction après la coupure




Un millier de vies en une seule


"Le parfum pour homme, Dior Homme, embarque pour un nouveau chapitre de son histoire, avec en vedette Robert Pattinson. C'est une rencontre fascinante et rapide entre 2 icônes passionnées. Le parfum ultime et l'acteur incendiaire."

"Robert Pattinson a gagné habilement une crédibilité en tant que star de films indépendant. C'est un retournement de situation élégant par un homme incroyablement moderne – incarner une icône populaire à un moment et devenir une élite intellectuelle le moment d'après. "

"Notre aventurier à l'esprit libre vit, à la limite de l'étourdissement, une histoire d'amour sur le fil du rasoir. De plus en plus rapide, ils tourbillonnent, comme si le vertige de leurs ébats leur échappait."

Il est sauvage, obsédé, c'est un homme en mouvement même quand il est immobile. C'est un homme Dior. Sa présence est magnétique, son expression teinte d'énergie sensuelle. La quête d'une existence radiante et sans retenue l'habite. Une fois qu'il cesse de courir et qu'il reprend son souffle, des flashs de sa vie lui reviennent, éblouissant comme le serait une boule à facettes. Il vit mille vies en une seule. Contemplatif, avec un charme fou, il mène une vie pleine d'aventures et de rencontres intéressantes. La caméra capture ce moment de vulnérabilité, qu'on suppose, sera suivi d'une fuite rapide. Un sourire entendu, une pirouette pleine de confiance et puis il disparait. C'est Robert Pattinson, la nouvelle égérie de Dior Homme. Son visage danse alors que le soleil se couche sur New York, une aura de mystère emplit l'air. L'incroyable montée en puissance de la jeune star de Twilight a du sens, son superbe look de cinéma et son charisme sont radiants, indéfectibles et implacables. Un regard métallique, un coup d'oeil de côté, un charme fatal, une attitude décontractée, l'acteur n'a qu'à cligner des yeux pour déclencher une tempête. Il s'est re-créé une image, passant d'idole des jeunes à acteur adulé. En 2011, il a incarné le sensible vétérinaire dans le film Water for Elephants. L'an dernier, au Festival de Cannes, il a impressionné le public avec sa performance précise et riche dans le film du réalisateur David Cronenberg, Cosmopolis.
Robert Pattinson a gagné habilement une crédibilité en tant que star de films indépendant. C'est un retournement de situation élégant par un homme incroyablement moderne – incarner une icône populaire à un moment et devenir une élite intellectuelle le moment d'après.
 
En fait Pattinson a déjà vécu plusieurs vies. A l'âge de 3 ans , il a commencé le piano puis est passé à la guitare. Il jouait dans un groupe. Il est devenu acteur au théâtre. Il a commencé à interpréter des rôles mythiques. Et c'est arrivé, au milieu de ce changement, le chemin de l'acteur a croisé celui de Dior Homme. Dior est aussi connu pour transformer des codes pré établis et réinventer son identité. Les deux se sont rencontrés au sommet de l'avant garde. Ensemble, ils jettent les dès dans une nouvelle direction.

Un 3ème personne a aidé à sceller cette alliance. Elle est provocatrice. Nan Goldin qui a fait les photos de la campagne. Renommée pour ses photos d'âmes perdues et de créatures incandescentes de la scène New-Yorkaise dans les années 80, Goldin capture l'intensité radicale de l'émotion nue. A présent, elle tourne son regard affuté sur la nature, la beauté et la grâce, révélant en Pattinson le pouvoir sensuel et désinvolte du héros moderne, d'une icône Dior. Pour le film, le réalisateur Romain Gavras capture cet insaisissable séducteur dans un spot TV à vous couper le souffle. Sa vision est celle d'un esthète mais reste pourtant subversive, corrosive et vous hante telle une flamme. Que ce soit dans des clips pour des artistes comme Justice, M.I.A et Jay Z, dans des documentaires ou des long métrages, le fils de Costa Gavras porte de manière honorable le flambeau familial avec un zeste d'insolence, un soupçon de provocation, un sentiment contemporain, une démarche arrogante. Il soigne ses cadres, crée une collision entre la passion et la sauvagerie. Pour Dior, il utilise un nuancier violet et joue avec l'échelle chromatique des couleurs froides du fusain, un blanc graineux et des gris brillants qui minimise l'énergie de ses personnages romantiques, comme s'il adoucissait le "Faces" de John Cassavetes avec un plume. La ferveur des héros impatients dénote les nuits sombres et des jours pales.

Notre aventurier à l'esprit libre vit à la limite de l'étourdissement, une histoire d'amour sur le fil du rasoir. De plus en plus rapide, ils tourbillonnent, comme si le vertige de leur ébats leur échappait. Ils plongent tout habillés dans une piscine, se moquant éperdument du règlement et s'enlacent, dévorant le moment, en quête de sensation pure. Leur attirance et leur recherche d'intensité absolue deviennent une passion qui les consume. Les amants vibrent l'un pour l'autre, leur passion est insatiable. Leur amour est palpable, exclusif – puis il s'ouvre, grandit, change, se multiplie et devient plus animal, plus dépravé... La passion se transforme, prend de nouveaux visages, de nouvelles géométries, d'autres scènes. Peu importe leur destination, ce qui compte est le voyage, le moment ici présent, la multitude de possibilités du moment, l'euphorie et les plaisirs fugaces.

Les mots de James Dean viennent à l'esprit "La vie est courte, brisez les règles (elles ont été faites pour être brisées). Pardonnez rapidement, embrassez doucement. Aimez vraiment, riez de manière incontrôlable et ne regrettez jamais rien qui vous fasse sourire". Pour l'Homme Dior, il n'a jamais entendu de mots plus vrais que ceux là.... Des images actuelles nous viennent à l'esprit, celles d'hommes élégants, ceux avec un sourire énigmatique, qui ravissent les coeurs dans des clubs faiblement éclairés, sur des plages ensoleillées ou en arrière plan d'une ville. Dans ce chaos incroyablement candide des amants se lit une histoire de notre époque, enrobée de plaisir, éclatant de curiosité. C'est l'histoire d'un renouveau éternel.

Dans la dernière image de Romain Gavras, Pattinson nous fixe de ce regard provocateur de jeune loup. Rien ni personne ne peut lui résister. Il n'est pas la prise, vous l'êtes.




Merci à nos amis du RPattzClub pour la traduction!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...