lundi 23 septembre 2013

New Pictures of Dior Homme Campaign in 'Harper's Bazaar' (Russia) + New interview

Nouvelles Photos de la Campagne Dior Homme dans 'Harper's Bazaar' (Russie) + Nouvelle Interview

Update: Ajout de scans de meilleure qualité / Added better quality scans 
Update 2: HQ Scans


Scans Complets / Full Scans:

image host image host

Cliquez pour voir en grand / Click for bigger:

image host image host image host

Source HQ Scans: CynthiaVia RPlife

Traduction après la coupure / Translation after the cut


Traduction RPattz Club et Pattinson Art Work:

(Remarque: Comme avec toutes les interviews traduites, certaines parties sont un peu confuses.)

Ma route a été beaucoup moins épineuse que celles de la plupart de mes collègues.

Robert Pattinson a parlé avec Julian Kudryavtseva du cinéma, de la mode, de la vie à Los Angeles et de ses exigences.

Charmant, séducteur insidieux, perturbateur. En réalité Robert Pattinson est un jeune homme timide, sympa et amical. Définitivement pas un enfant gâté de fortune convaincu qu'il est irrésistible. Par ailleurs, pendant l'interview je ne pouvais m'empêcher d'avoir la sensation que les paparazzis et les fans prenaient d'assaut notre rencontre, de même que quelques histoires douteuses publiées dans les tabloïds et qui n'ont rien a voir avec lui.

"Est-ce votre première fois à Los Angeles ?" me demande Robert. "J'ai désormais l'habitude de vivre tranquillement dans cette ville." Voyant la stupéfaction sur mon visage il explique rapidement : "Je ne peux pas dire que depuis que j'ai quitté Londres ma vie ait beaucoup changé. Mais il y a une différence, plus de fêtes quotidiennes avec des amis. Vous savez à quel point les anglais aiment boire un verre après le travail, n'est-ce pas ? Maintenant j'ai des loisirs différents le soir, je monte dans une voiture et conduit sans destination particulière." En entendant ça je ne peux m'empêcher de me rappeler que pendant qu'il filmait la pub Dior, l'acteur a pratiquement noyé une voiture. "Oui, mes talents de conducteur peuvent être extrêmes." accorde t-il. "mais pour être honnête je n'ai jamais eu d'accident de voiture avant." Et après avoir touché du bois, il ajoute : "D'un autre côté je conduis des voitures que je ne suis même pas désolé de planter."

Généralement, Robert se révèle être une personne très franche et sincère. Par exemple, il a admis que jouer dans des films à succès à Hollywood comme jouer dans des films indépendants lui donnait le même plaisir. "Récemment, j'ai fait deux films très différents, celui de David Cronenberg 'Cosmopolis' et celui de Werner Herzog 'Queen of the Desert' (Nota: il doit s'agir d'une erreur et il doit parler de 'The Rover' ) J'ai aimé faire ces deux films. Je ne comprends pas l'attitude méprisante envers les projets à gros budgets: si un acteur a la chance de faire partie du bon film à Hollywood, son travail va devenir une expérience extraordinaire et qui n'aura pas de prix à ses yeux" En ce qui concerne le film d'art et d'essai 'Queen of The Desert', le film a attiré beaucoup d'intérêt avant même qu'il n'entre en pré-production, principalement à cause des décisions de casting du réalisateur. Le réalisateur a eu confiance en Robert en lui confiant le rôle de Lawrence d'Arabie. Ça vaut la peine de mentionner le fait que le film 'Lawrence d'Arabie' avec Peter o’Toole a remporté de nombreuses récompenses et a été élu comme le meilleur film de 1962. Mais Pattinson n'a pas peur de la comparaison. "Herzog a construit l'intrigue autour de Gertrude Bell, mon personnage est juste son ami. Le rôle est donc fondamentalement différent" explique l'acteur et il ajoute: "J'ai honte de dire que je n'ai jamais vu Lawrence d'Arabie même si c'est le film préféré de mon père".

L'an prochain, Rob a plusieurs avant-premières de prévues. Par exemple, il a un rôle de premier plan dans 'Maps to the Stars', il y joue le rôle d'un acteur, qui gagne sa vie comme chauffeur, du fait que sa carrière d'acteur n'est pas une réussite. "Contrairement à mon personnage, je suis très chanceux, et après "La Saga Twilight" ma vie a tellement changé que j'oublie parfois qu'avant ça j'avais dû travailler comme serveur. Ma route a été beaucoup moins épineuse que celle de la plupart de mes collègues."

Robert se sent tout aussi à l'aise dans son rôle d'égérie pour Dior. "J'aime beaucoup le parfum, être le visage d'une marque comme Dior est vraiment cool, mais quand il s'agit de mes vêtements, je ne m'attache pas vraiment aux marques. J'ai beaucoup de vêtements, mais pour vous dire la vérité, trois ou quatre auraient été suffisants".

Dans la vraie vie Robert est en fait sans aucunes prétentions. "Je sais que certains acteurs et musiciens ont une liste d’exigences sur lesquelles ils inscrivent du champagne et des fruits exotiques. Je n'ai jamais fait aucune liste. Si on me demandait ce qu'il devrait y avoir dans mon salon, je demanderais un pack de six bières, et des bretzels M & Ms, qui malheureusement ne sont plus fabriqués."

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Translation by Christine via Robsessed:

(Note: As with all translated interviews some parts are a little off. )

My road was far less thorny than of the most of my colleagues


Robert Pattinson speaks to Julia Kudryavtseva about cinema, fashion, life in Los Angeles and his demands.


Lovelace, insidious seducer, public peace disruptor. In reality Robert Pattinson turned out to be shy, nice and friendly young man. Definitely not a spoilt child of fortune (favourite of fortune) convinced of his own irresistibility. Moreover, during our interview I could not help feeling that paparazzi and fans storming venue of our meeting, also some doubtful stories appearing in tabloids have nothing to do with him.


“Is this your first time in Los Angeles?” –Robert asks me-“I am just getting used to living peacefully in this city” .Seeing bewilderment on my face he quickly explains: “I can’t say that since moving from London my life changed a lot. But still there is a difference, no more daily parties with friends. You know how the English love to have a drink after work, don’t you? I now have another hobby in the evenings, I get into a car and drive away aimlessly (without particular destination).” On hearing this I can’t help remembering that the actor while filming the Dior ad almost sank the car. “Yes, my driving skills can be extreme,”-he agrees-“ but to be fair I had never been in a car crash before”. And after touching the wood, he adds: “ On the other hand I drive cars I am not even sorry to crash.”

Generally Robert turned out to be a very frank and sincere talker . For example he admitted that playing in Hollywood blockbusters and Indies gives him equal pleasure. “recently I did two very different films, David Cronenberg’s “Cosmopolis” and Werner Herzog’s“Queen of the Desert” (WTH? maybe they meant the Rover? -translator) I liked both. I don’t understand contemptuous attitude to big budget projects: if an actor is lucky to be part of the right Hollywood film, this work will definitely become tremendous and priceless experience for him” As for Arthouse “Queen of The Desert” the film attracted lot of interest even before going into pre-production- mostly because of the casting decisions of the director. The director trusted Robert with the part of Lawrence of Arabia. It is worth mentioning that “Lawrence of Arabia” with Peter o’Toole won lot’s of awards and was named as the best film of 1962. But Pattinson is not afraid of comparisons. “Herzog builds the plot around Gertrude Bell, my character is just her friend. So the part is fundamentally different”-explains the actor and adds in a second: “I am ashamed to confess I have never watched Lawrence of Arabia” although it is my father’s favourite film”.


Next year Rob has several premieres planned. For example , he has a leading part in “Maps to the Stars” Pattinson plays the actor, earning his living as a driver, because his career as an actor is not very successful. “unlike my character, I am very lucky, after “Twilight Saga” my life changed so much that I sometimes forget that before that I had to work as a waiter. My road was far less thorny than that of most of my colleagues.”


Robert also feels comfortable as the face of Dior. “I like the fragrance very much, also being the face of such brand as Dior is really cool, although when it comes to my clothes I don’t really depend on brands. I do have a lot of clothes but to tell you the truth three or four Items would have been enough.”


In real life Robert is in fact unpretentious . “ I know that some actors and musicians have a list of demands where they write champagne and exotic fruits. I have never made any lists. If I was asked what should stand in my dressing room, I would ask for a six pack of beer, and M & Ms pretzels, which sadly are no longer produced.”  




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...