lundi 11 mars 2013

'Breaking Dawn': Les 32 Choses que l'on Apprend des Commentaires du DVD-BluRay / 32 Things We Learned from the DVD-Blu-ray Commentaries


commentary-breakingdawn

Les 32 choses que l'on apprend des commentaires de 'Breaking Dawn' - Via Film School Rejects:
Traduction faite par KstewFrance

Eh bien, Twi-hards, avec la sortie de Breaking Dawn Part.2 en DVD et BluRay cette semaine, la saga a tiré sa révérence. (Ce, bien sûr, jusqu'à ce que Lionsgate décide de redémarrer la franchise ou Stephenie Meyer de développer d'autres histoires dans cet univers. Car on sait tous que ça va arriver assez tôt). Pour aider à relier les deux derniers chapitres de la saga, Lionsgate a également sorti la version longue de Breaking Dawn Part.1. Les deux films comportent des commentaires par le réalisateur Bill Condon.
A présent, ne vous inquiétez pas trop. Bien que je (et beaucoup d'auteurs ici chez Film School Rejects) ne sois pas du tout un fan de la saga, je peux respecter les fans. Ce ne sera pas un long article récapitulant les défauts de la saga. Au lieu de ça, on va décortiquer ce le réalisateur a à dire à propos de la fin de la saga avec un double coup dans le dernier livre dont il a donné vie sur grand écran.
Et sur les commentaires …

La Saga Twilight : Breaking Dawn (2011-2012) - Commentaires : Bill Condon

1. A l'origine, la première partie s'ouvrait sur une scène dans laquelle les Volturi recevaient une invitation au mariage de Bella et Edward. La scène avait été coupée car Condon voulait garder la concentration totale sur Bella et faire d'elle l'histoire et permettre à la menace dans ce film d'être plus intime. La scène a été réinsérée dans la version longue pour ceux qui regardent les deux films comme un seul.

2. Condon et Taylor Lautner ont convenu tous les deux que Jacob devrait seulement retirer son tee shirt une seule fois dans chacun des deux derniers films. Condon dit que c'était parce que le personnage était en train de devenir un homme, et il n'était plus une idole adolescente (bien que les cris du public durant cette scène suggèrent le contraire).

3. Avec un budget d'un million de dollars, la maison des Cullen a été reconstruite pour les films Breaking Dawn, en particulier pour correspondre avec ce qui avait été vu dans les autres films.

4. Condon avait demandé à l'équipe en charge du maquillage d'atténuer sensiblement le maquillage des vampires, en particulier pour Edward. Sa peau a ensuite été rendue plus lisse et avec un effet de marbre grâce à la suppression numérique du grain de son visage en post production.

5. Le film d'horreur préféré de tous les temps de Condon est La Fiancée de Frankenstein, ce qui n'est probablement pas une surprise pour les fans du film de Condon Gods and Monsters qui se concentre sur James Whale, le réalisateur de ce film. Condon a tiré la Mariée de son chapeau en montrant Edward en train de regarder le film durant le flash-back dans les années 1930.

6. Au début de la production, Condon a combiné les scénarios des deux films en un scénario de 222 pages plutôt que travailler à partir de deux séparés.

7. La scène du mariage incluse plusieurs caméos de l'équipe de production en tant qu'invités, en particulier Stephenie Meyer dans l'un des derniers rangs. Bella hoche la tête dans sa direction lorsqu'elle se dirige vers l'autel.

8. La maison de la lune de miel a été tourné en plateau pour les intérieurs, mais la maison était un lieu réel, à Rio de Janeiro. Durant le troisième jour de tournage sur place, un ouragan a frappé la région, et l'ensemble de la distribution et de l'équipe, soit environ 80 personnes, ont dû passer la nuit dans la maison. La météo succédant l'ouragan a donné une image de 'lune de miel sombre', les obligeant à tourner la scène de la plage durant la première nuit du couple ensemble dans les Îles Vierges.

9. La seule partie de la scène de sexe où le lit est brisé qui avec laquelle la MPAA (l'Association Américaine de l'Image Cinématographique) a eu des problèmes était un va et vient prolongé à la fin, qui a dû être coupé pour la notation PG-13.

10. Durant le tournage de la scène des échecs sur la plage, des bateaux de paparazzis ont pris en chasse la production. Parce qu'il n'y avait aucun recours légal pour les tenir à distance, la production a dû mettre en place des barrières lors des répétitions pour décourager la presse, et ils ont également dû retirer numériquement les bateaux sur l'eau dans certains plans larges.

11. Pendant le tournage de la scène sur la plage retirée à Washington dans laquelle les Quileute discutent au préalable de l'imprégnation, l'endroit a dû être évacué à cause d'un avertissement à la suite du tsunami japonais.

12. Condon pointe le processus dans lequel un adulte peut s'imprégner d'un jeune enfant comme étant la partie la plus controversée du livre et du film.

13. Condon voit Kristen Stewart comme une réalisatrice en devenir, Robert Pattinson comme un écrivain en devenir, et Taylor Lautner comme un producteur ou un dirigeant de studio en devenir.

14. Dès la première fois où Jacob voit Bella enceinte, chaque plan de Stewart comporte une dose de manipulation numérique. Compte tenu des ces plans, il y a eu 1400 effets spéciaux dans le premier film. Le second en a eu plus de 2000.

15. Pour éviter une notation R pour violence durant la scène Cronenberg -esque durant laquelle Edward sort Renesmée du ventre de Bella en utilisant ses dents, Condon a suivi la règle selon laquelle il ne pouvait montrer que ce que Bella voit, ce qui réduit considérablement la quantité de sang à l'écran.

16. Après que Jacob se soit imprégné de Renesmée, il y avait une scène dans laquelle Edward attaque Jacob. Elle a été supprimée de la version cinéma car elle a montré l'imprégnation comme étant plus effrayante, et c'est à propos de ça que plusieurs critiques (y compris moi) se sont plaints. La scène a été mise dans la version longue du premier film, et le concept de l'imprégnation est discuté au début du second film de manière plus détaillée.

17. Breaking Dawn Part.2 est le seul film de la saga qui contient une vraie séquence d'ouverture avec des titres. Condon a fait cela car les règles de la Guilde exige que le premier crédit doit être le réalisateur si les crédits d'ouverture sont mis après le film. Condon pensait que les gens verraient le crédit 'Réalisé par' et partiraient avant qu'ils aient vu le défilé imagé des acteurs, pour lequel il a insisté qu'il soit mis à la fin.

18. La production avait initialement expérimenté ne version animatronique d'e Renesmée bébé, mais elle a été abandonnée en lieu et place des effets générés par ordinateur.

19. Au cours de la première scène de sexe vampirique de Bella et Edward, Edward l'embrasse directement dans le cou car il n'aurait pu se faire confiance de le faire pendant qu'elle était une humaine.

20. Lorsque les Cullen font des suggestions à Bella sur la manière de sembler humaine, les lignes à propos de se tenir affalée et de se mordre les lèvres ont été conçues comme un clin d’œil aux critiques à la manière de Stewart de jouer dans les films précédents. Stewart n'aimait pas cette idée, sur laquelle Condon insiste ce que n'était pas parce qu'elle était sensible à la critique mais plutôt parce qu'elle était inquiète à propos trop de blagues douteuses. Faites-en ce que vous voulez.

21. Billy Burke a tenté d'avoir l'autorisation de raser sa moustache car il a suggéré que Charlie pourrait se raser pour le mariage de sa fille. Condon ne l'aurait pas laissé faire car c'était une marque de fabrique du personnage. Il pensait également que Burke était juste fatigué de la laisser pousser et cherchait une excuse pour s'en débarrasser.

22. Il y a nettement moins de prises de vampires qui scintillent dans ces deux films, par rapport aux autres. C'est parce que Condon voulait garder ça plus subtil et moins impertinent.

23. Jasper est en train de lire une copie de l'autobiographie de Keith Richards lorsqu'Alice a la vision de la venue des Volturi.

24. Breaking Dawn Part.2 avait un budget 'de confinement de plateau' d'un million de dollars, qui a été utilisé pour enfermer les lieux et empêcher les gens de venir sur le plateau ou s'approcher suffisamment pour prendre des photos.

25. Le visage de Mackenzie Foy a été numériquement appliqué sur des doublures corps au cours de toutes les étapes du développement de Renesmée. La première fois où l'actrice a joué le personnage entièrement était la scène dans laquelle Bella lit pour elle dans le lit. Toutefois, parce que Foy a des mains et une tête plutôt grandes, celles-ci ont dû être manipulées numériquement pour paraître plus petites qu'elles ne le sont vraiment.

26. La scène de dialogue la plus longue dans Breaking Dawn Part.2 est celle quand Bella rencontre l'avocat, joué par Wendell Pierce.

27. Michael Sheen a accepté le rôle dans Twilight à cause de sa fille.

28. Le seul vrai défi face à la MPAA était la décapitation des vampires, en particulier lorsque la tête d'Irina est arrachée et que Caius avait le visage déchiré en deux au niveau de la mâchoire (Condon fait remarquer que c'est le seul plan le plus difficile à faire passer à la MPAA). Pas un fan de l'effet marbre des vampires morts dans Eclipse, Condon a demandé à la production de redessiner la consistance, qu'il décrit comme 'un endroit où le granit rencontre la chair'.

29. La séquence de combats de 8 minutes à la fin a nécessité une année pour planifier, dessiner les planches, pré visualiser et tourner. La première séquence a été tournée pour cette scène environ deux ans avant que le film ne sorte.

30. Condon a choisi de que les loups ne reprennent pas leur forme humaine lors de la mort car il ne voulait pas que le champ de bataille soit jonché de Quileute nus morts.

31. Les projections test pour ce film comprenaient un noyau d'environ 80 personnes qui ont été incluses dans le processus de projection test sur tous les films précédents.

32. Le montage final que Bella projette dans l'esprit d'Edward comprend de nombreuses autres prises alternatives des films précédents, donnant l'apparence de familiarité mais aussi avec des images inédites.

Les meilleurs commentaires

'Le gros défi numéro trois de ce film : les loups qui parlent'

'Regardez ces biscottos sur Kellan ! C'est fou ! Je ne sais quel genre de stéroïdes il prend !' ('Je plaisante, Kellan !')

'J'aime voir un vampire réellement tuer un vampire'

Dernières pensées

Il est clair d'après les commentaires que Bill Condon était ravi d'aborder les deux derniers films Twilight. Il est également clair qu'il a aimé les acteurs avec lesquels il a travaillé. Il a passé beaucoup trop de temps à s'épancher sur Stewart et Lautner (bien qu'il s'engage à ne pas le faire au début des commentaires). Il fait aussi un un peu trop de louanges à propos des acteurs secondaires Kellan Lutz zt Jackson Rathbone (deux des pires acteurs de la saga).

Condon semble un peu nerveux dans ses commentaires, tombant dans l'habitude de résumer l'intrigue et la narration. Toutefois, il montre sa passion pour le projet et il garde les choses dynamiques au cours des films. Les fans de la saga apprécieront le coup d’œil derrière le rideau de ce qui s'est passé dans les derniers films de cette franchise. Ceux qui sont contraints de regarder les films par leurs proches s'enfermeront dans leur bulle également durant les commentaires.

English Version after the jump



 ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

32 Things We Learned from the ‘Breaking Dawn’ Commentaries - Via Film School Rejects:


Well, Twi-hards, with the release of The Twilight Saga: Breaking Dawn – Part II on DVD and Blu-ray this week, the series has come to a final close. (That is, of course, until Lionsgate decides to reboot the franchise or Stephenie Meyer cranks out more stories in this universe. ‘Cause we all know that’s gonna happen soon enough.) To help tie the final two chapters of the saga together, Lionsgate has also released the extended edition of Breaking Dawn – Part I. Both movies feature a commentary by director Bill Condon.
Now don’t worry too much. While I (and many of the writers here at Film School Rejects) am not a fan of the series at all, I can respect the fan base. This won’t be a lengthy article goofing on the flaws of the series. Instead, let’s break down what the director has to say about wrapping up the series with a one-two punch of the final book brought to life on the big screen.
And on to the commentaries…

 

The Twilight Saga: Breaking Dawn (2011-2012) - Commentator: Director Bill Condon

 

1. The first part originally opened with a scene in which the Volturi get an invite to Bella and Edward’s wedding. The scene was cut because Condon wanted to keep the full focus on Bella and have it be her story and allow the threat in this film to be more intimate. The scene was re-inserted in the extended edition for those watching both movies as a whole.
2. Both Condon and Taylor Lautner agreed that Jacob should only take his shirt off once in each of the last two films. Condon says this was because the character was growing into a man, and he was no longer a teen heartthrob (though the squeals from the audience during that scene suggest otherwise).
3. With a budget of $1m, the Cullen house was rebuilt for the Breaking Dawn films, specifically to match what was seen in the other films.
4. Condon had the make-up department noticeably tone down the vampire make-up, especially on Edward. His skin was then made more smooth and marble-like by digitally removing the grain from his face in post-production.
5. Condon’s favorite horror movie of all time is Bride of Frankenstein, which probably isn’t a surprise to fans of Condon’s film Gods and Monsters which focuses on James Whale, the director of that movie. Condon tips his hat to Bride by showing Edward watching the movie in the flashback to the 1930s.
6. At the beginning of the production, Condon combined the scripts for both films into a 222-page script rather than work from separate ones.
7. The wedding scene includes multiple crew cameos as guests, particularly Stephenie Meyer in one of the last rows. Bella nods at her on the way down the aisle.
8. The honeymoon house was shot on a set for the interiors, but the house was an actual location in Rio de Janeiro. On the third day of shooting at the location, a hurricane struck the area, and the entire cast and crew, numbering about 80 people, had to stay the night in the house. The weather following the hurricane resulted in a “gloomy honeymoon” look, causing them to shoot the beach scene on the couple’s first night together in the Virgin Islands.
9. The only part of the bed-breaking sex scene that the MPAA had trouble with was an extended thrust at the end, which had to be cut for the PG-13 rating.
10. During the beach-and-chess montage, boats of paparazzi followed the production around. Because there was no legal recourse to keep them away, the production had to put up barriers during rehearsals to discourage press, and they also had to digitally remove boats from the water in some wide shots.
11. During the shooting of the scene on the beach back in Washington in which the Quileute first discuss imprinting, the location had to be evacuated because of a warning following the Japanese tsunami.
12. Condon points to the process by which an adult can imprint on a small child as the most controversial part of the book and movie.
13. Condon sees Kristen Stewart as a would-be director, Robert Pattinson as a would-be writer, and Taylor Lautner as a would-be producer or studio head.
14. From the first time Jacob sees Bella pregnant, every shot of Stewart features some level of digital manipulation. Including these shots, there were 1400 digital effect shots in the first film. The second film had more than 2,000.
15. To avoid an R-rating for violence during the Cronenberg-esque scene in which Edward tears Renesmee from Bella’s womb using his teeth, Condon followed the rule that he could only show what Bella sees, greatly reducing the amount of on-screen bloodletting.
16. After Jacob imprints on Renesmee, there was a scene in which Edward attacks Jacob. This was removed from the theatrical version because it showed imprinting as being more creepy, which was what many critics (including me) complained about. The scene was included in the extended edition of the first film, and the concept of imprinting is discussed at the beginning of the second film in more detail.
17. Breaking Dawn – Part II is the only movie in the series that features a proper opening title sequence. Condon did this because Guild rules require the first credit to be the director’s if the opening titles are put after the film. Condon thought people would see the “Directed by” credit and leave before they saw the actors’ curtain call, which he insisted on including at the end.
18. The production originally experimented with an animatronic version of baby Renesmee, but this was abandoned in lieu of computer generated effects.
19. During Bella and Edward’s first vampire sex scene, Edward goes straight in to kiss her neck because he would have never been able to trust himself to do that while she was a human.
20. When the Cullens give Bella suggestions on how to be human, the lines about slouching and biting her lip were meant as a nod to the criticisms of Stewart’s acting from previous films. Stewart didn’t like this idea, which Condon insists was not because she was sensitive to the criticism but rather she was worried about too many meta jokes. Make of this what you will.
21. Billy Burke tried to get permission to shave his mustache because he suggested Charlie might shave for his daughter’s wedding. Condon wouldn’t let him because it was a trademark of the character. He also thought Burke was just tired of growing it and looking for an excuse to get rid of it.
22. There are noticeably fewer shots of sparkling vampires in these two films, compared to the other ones. This is because Condon wanted to keep that more subtle and less cheeky.
23. Jasper is reading a copy of Keith Richard’s autobiography when Alice has the vision of the Volturi coming.
24. Breaking Dawn – Part II had a “set containment” budget of $1 million, which was used to lock up the locations and keep people from coming onto set or getting close enough to take photographs.
25. Mackenzie Foy’s face was digitally applied to body doubles during all stages of Renesmee’s development. The first time the actress played the character completely was the scene in which Bella is reading to her in bed. However, because Foy has rather large hands and head, those had to be digitally manipulated to appear smaller than they really are.
26. The longest dialogue scene in Breaking Dawn – Part II is when Bella meets with the lawyer, played by Wendell Pierce.
27. Michael Sheen took the role in Twilight because of his daughter.
28. The only real challenge faced with the MPAA was the beheading of the vampires, in particular when Irina’s head is ripped off and Caius had his face torn in two at the jaw (which Condon points out as the single hardest shot to get past the MPAA). Not a fan of the marbled look of the dead vampires in Eclipse, Condon had the production redesign the consistency, which he describes as “somewhere where granite meets flesh.”
29. The 8-minute battle sequence at the end took a year to plan, storyboard, pre-visualize, and shoot. The first footage was shot for this scene about two years before the movie would come out.
30. Condon chose to not have the wolves shape-shift back into their human form upon death because he didn’t want the battlefield to be littered with dead, naked Quileute.
31. The test screenings for this film included a core group of about 80 people who had been in the test-screening process on all the previous films.
32. The final montage that Bella projects into Edward’s mind comprises many alternate takes from previous films, giving the appearance of familiarity but also using previously unseen footage.

 

Best in Commentaries


“The big challenge number three of this film: talking wolves.” 
“Look at those guns on Kellan! It’s crazy! I don’t know what kind of steroids he’s on! (I’m kidding, Kellan.)” 
“I like to see a vampire actually kill a human.”

 

Final Thoughts


It’s clear from the commentary that Bill Condon was thrilled to tackle the final two Twilight films. It’s also clear that he loved the actors he worked with. He does spend far too much time gushing over Stewart and Lautner (though he promises not to at the beginning of the first commentary). He also heaps a little too much praise on supporting actors Kellan Lutz and Jackson Rathbone (two of the worst actors in the series).
Condon seems a bit nervous in his commentaries, falling into the habit of plot summary and narration. However, he does show his passion for the project and keeps things dynamic during the films. Fans of the series will enjoy the look behind the curtain at what went into the final films of this franchise. Those forced to watch the movies by their significant others will likely zone out during the commentaries as well.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...