jeudi 26 juillet 2012

Rob parle de Cosmopolis et de son métier d'acteur / Rob talk about Cosmopolis and his career

Ses fans étaient vraiment excités quand Robert Pattinson est venu visiter Berlin  il y a quelques semaines. L'acteur n'était pas là pour promouvoir son rôle de vampire dans "Twilight", mais pour présenter son film avec David Cronenberg qui est une adaptation du roman de Don DeLillo, "Cosmopolis". Nous avons parlé avec le britannique à propos de ses anciens et nouveaux rôles mais aussi de ses meilleurs et pires moments de l'année qui s'est écoulée.

Interview: Mr. Pattinson, vos cheveux ont de nouveau repoussé. La dernière fois qu'on s'est vu vous aviez les cheveux rasé. Aviez vous coupé vos cheveux pour 'Bel Ami' ou pour 'Cosmopolis'?

Rob: Ni l'un ni l'autre. C'est pour un film où j'incarne le soldat qui a trouvé Saddam Hussein. Le tournage devait débuter au printemps mais il a été repoussé à l'automne.

Interview: Vos rôles quittent le monde du fantastique pour quelque chose de plus réaliste n'est ce pas?  

 Rob: En tant qu'acteur, il vous faut beaucoup de chance pour obtenir de bons rôles et quand j'en aime un, je saute sur l'opportunité. Si il s'avère qu'ils sont plus réalistes c'est soit une coïncidence soit fait inconsciemment.  

Interview:En face du 'Kino International' ici à Berlin, où aura lieu la première de Cosmopolis' ce soir, de nombreux fans fidèles ont campé depuis hier pour y participer. Est ce que vous pensez au fait que vous pourriez les effrayer avec de tels rôles (comme celui de 'Cosmopolis')? Vos fans préféreront peut être voir le vampire Edward Cullen plutôt que Eric Packer, le millionnaire boursier en pleine crise identitaire?  

Rob: Je ne pense pas que ce soit le cas. Depuis le tournage de "Bel Ami", quelque chose de particulier est arrivé: mes fans m'ont donné leurs livres favoris en cadeau. Hier j'étais à Paris pour l'avant-première et il y avait des gens qui faisaient la queue pour me donner des livres! C'est incroyable, non?

Interview: Vous êtes content pour ces livres ? Et vous les prenez vraiment tous avec vous?  

Rob: Bien sûr. Il y avait d'excellents livres parmi eux. Notamment un écrit par Lawrence Ferlinghetti.

Interview: Espérez vous que vos fans apprennent quelque chose de vos films?

Rob: Même si une seule personne sur 100 était amené à lire un livre correspondant à un de mes films et à y réfléchir en profondeur, ce serait merveilleux. Le cinéma peut être plus qu'un simple divertissement, du moins  parfois.  

Interview: Est ce que c'est ce que vous voulez dire quand vous dites ne plus vouloir jouer dans des films pour les jeunes? J'ai lu ça.  

Rob: Oui, j'ai vu ça aussi. Quelqu'un a dû mal me comprendre ou a voulu mal me comprendre. Qui dit que "Cosmopolis" n'était pas un film pour les jeunes? Dès qu'il y a des scènes de sexe ou de violence dans un film alors il est automatiquement classé comme étant un film pour adultes, peu importe quel est le sujet du film. Ces catégories sont complétement absurdes. Non, je ne dirais jamais quelque chose comme ça!  

Interview: Mais "Cosmopolis" n'est pas vraiment un film pour de jeunes adolescentes, non?  

Rob: Et bien, je n'étais pas facilement choqué quand j'étais adolescent. Et pour être honnête: tous les jeunes de nos jours regardent des pornos hardcores et ont probablement vu des choses bien plus vulgaires que ce qu'il y a dans notre film.

Interview: Oui, c'est vrai. Ça veut dire que les parents n'ont pas de raison d'être appréhensifs concernant 'Cosmopolis'. Tous les fans de 'Twilight' peuvent donc aller le film sans aucune hésitation.  

Rob: A moins que les parents aient quelque chose contre les dialogues. S'ils pensent: "Oh non, je ne veux pas que mon enfant entende autant de mots!" dans ce cas là ils devraient sans doute avoir des appréhension concernant notre film!  

Interview: Concernant la classification des films, vous êtes nu dans tous vos films.  

Rob: Oui, c'est vrai en effet.

Interview: Comment vous sentez vous quand vous devez retirer vos vêtements sur un tournage?  

Rob: Je suis anglais. Je me sens toujours moins à l'aise que les autres. Tout le monde est toujours détendu sur le plateau, même quand ils tournent une scène de nu. Je suis toujours terriblement tendu et anxieux.

Interview: Et ca ne va pas de mieux en mieux?  

Rob: Quand je fais confiance au réalisateur et que je veux que le film se termine bien, alors ça devient plus facile. Mais si ce n'est pas le cas, je vais me sentir comme une prostituée. (rires)  

Interview: Vous avez vécu une année excitante. Quelle fut votre plus incroyable expérience et la pire?  

Rob: Hum ... Il y a eu beaucoup des deux. Je dirais que le fait que notre film ait été sélectionné à Cannes fut l'une des plus incroyables expériences. Je suis vraiment reconnaissant pour ça. Vous savez, j'espérais avoir un film en compétition à Cannes peut être dans 10 ans, mais c'est arrivé dès maintenant. C'était absolument incroyable.  

Interview: Ça veut dire que vous n'aviez pas un plan de carrière qui vous menerait directement à Cannes?  

Rob: Vous savez quoi, depuis le 1er 'Twilight' les journalistes me demandent si j'ai peur d'être cantonné à certains rôles. Et puis le 1er film que je fais après la saga 'Twilight' se retrouve en compétition à Cannes. J'étais complétement stupéfait.

Interview: Et qu'avez vous pensé de vous dans votre 1er rôle non vampirique? 

Rob: J'adore le film. Je pense que c'est mon meilleur film. J'ai toujours été mal à l'aise de me voir sur grand écran, mais dans ce cas là c'était tout le contraire.  

Interview: Qu'est ce que vous avez aimé le plus dans ce rôle?  

Rob: Ça peut sembler un peu étrange mais j'ai aimé la façon dont les mots sonnent quand on les prononce à voix haute. Le langage, les phrases et la façon dont elles sont arrangées - tout est beau.  

Interview: Quelle est votre phrase préférée?  

Rob: "Ceux sont mes cacahuètes que tu sens" je trouve cette phrase génial. "Je crois que mon organe sexuel est en train de se rétracter dans mon corps." est aussi une phrase géniale et absurde.  

Interview: Nous avons parlé des meilleurs moments mais quel furent les pires? 

Rob: Mon chien est tombé malade, c'était vraiment triste (rires). Non vraiment c'était terrible! Mais il va beaucoup mieux maintenant.   

Original version after the jump if you want

 Source  /  Via

Some quotes from this interview were posted in a few articles but there are a lot of new questions.
His fans were very excited when Robert Pattinson visited Berlin a few weeks ago. The actor wasn't here to promote his role of the vampire in "Twilight", but to present David Cronenberg's film adaptation of Don DeLillo's "Cosmopolis".
We spoke with the Englishman about his old and new roles and also about his best and worst moments of last year.

INTERVIEW: Mr. Pattinson, your hair has gotten longer again. You had your hair cut into a buzz cut back then. Was it for your role in "Cosmopolis" or "Bel Ami?"

ROB: Neither, it was for a movie in which I'm playing a soldier who found Sadam Hussein. The shoot was supposed to start in spring but it was postponed until fall.

INTERVIEW
: Your roles left the fantasy genre and have become more realistic, do you agree?

ROB: As an actor, you just have to be very lucky to get great roles and when I like one, I'll take the opportunity. If they do get more realistic, it's either a coincidence or it happens subconsciously.

INTERVIEW: In front of the "Kino International" here in Berlin - where "Comospolis" will premiere this evening - faithful fans have been camping out since yesterday. Do you think about the possibility of scaring them off with such roles [as yours in Comospolis]? Your fans might want to see the vampire Edward Cullen instead of Eric Packer, a billionaire with an identity crisis.

ROB: I don't think that is the case. Since I shot "Bel Ami" something peculiar happened: my fans gave me my favorite books as presents. Yesterday I was in Paris and at the premiere there was a queue of people who wanted to give me books! It's incredible, isn't it?

INTERVIEW:
Are you happy about the books? And do you really take them all with you?

ROB: Of course, there were really excellent books among them. Including one written by Lawrence Ferlinghetti.

INTERVIEW: Do you hope that your fans will learn something from your film adaptations?

ROB: Even if only one person among hundreds was inspired to read the corresponding book and deals with it in greater depth, it would be wonderful. Cinema can be more than pure entertainment, at least sometimes.

INTERVIEW: Is that why you said you don't want to act in teen movies anymore? I read that.

ROB: Yes, I saw that too. Someone misunderstood me or wanted to misunderstand. Who says that "Cosmopolis" wasn't a teen movie? If there is a sex or violent scene in a movie it is automatically classified as a movie for adults, regardless of what the topic is about. Such categories are completely absurd. No, I would never really say something like that!

INTERVIEW: But "Cosmopolis" isn't really a movie for young teens, is it?

ROB: Well, I wasn't easily shocked even as a teenager. And to be honest: every teenager watches hardcore-porn nowadays and probably has seen more blatant things than the stuff in our movie.

INTERVIEW: Yes, that's true. That means parents have no reasons to be apprehensive of "Cosmopolis". All the "Twilight" fans can be sent to the cinema without hesitation!

ROB: Unless the parents have something against dialogues. If they think "Oh no, I don't want my kids to deal with so many words!" then they probably should be apprehensive of our movie!

INTERVIEW: Speaking of movie ratings: you are naked in every movie of yours.

ROB: Right? That's actually true.

INTERVIEW: How do you feel when you have to take off your clothes on set?

ROB: I'm British. I'm always more insecure than others. Everyone is always relaxed on set, even when they shoot a nude scene. I'm always terribly tensed and anxious.

INTERVIEW: And it doesn't get better?

ROB: When I trust the director and absolutely want the movie to end up great, it has gotten easier now. But if that's not the case I'll feel like a prostitute. (laughs)

INTERVIEW: You had an exciting year, what was your most amazing experience and what was the worst?

ROB: Well.. hm, there were many of both. I'd say the fact that our movie got accepted at Cannes is one of the most amazing ones. I'm very grateful for that. You know, I hoped to have a movie in competition there in maybe ten years but all of the sudden that exactly happens now. Absolutely unbelievable.

INTERVIEW: That means you didn't have a plan for your career that would directly lead you to Cannes?

ROB: You know what, ever since the first "Twilight" movie all the journalists asked me if I was afraid to only be cast for certain roles. And then the first movie I shot when I finished the Twilight Saga gets to be in competition at Cannes. That totally stunned me.

INTERVIEW: And what did you think of yourself in your first non-vampire role?

ROB: I love the movie. I think it's my best work. I've always felt uncomfortable watching myself on the big screen so far but in this case it was the total opposite.

INTERVIEW: What did you like most about your role?

ROB: This may sound a bit strange but I like how the words sound when you speak them out loud. The language, the sentences, how they are arranged - it's all beautiful.

INTERVIEW: Which sentence did you like most?

ROB: I thought "That's my peanuts you smell" was amazing. "I believe my sexual organ is retreating into my body right now" is also very great and absurd.

INTERVIEW: Now we spoke about your best moments, but which were the worst ones then?

ROB: My dog got sick, that was very sad (laughs). But really, it was terrible! He's feeling better now, though.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à discuter et interagir sur les news. Laissez ici vos commentaires, et avec votre prénom ou pseudo c'est encore mieux pour que nous sachions qui vous êtes ;)

Les messages de pub ainsi que les propos grossiers ou insultants seront supprimés. Merci

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Feel free to discuss and interact about the news. Leave your comments here, with your name or alias it's even better so we know who you are ;)

Ads as well as rude or offensive comments will be removed. Thank you

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...